Romain Colucci visite les Restos du cœur de Dijon

Fils du mythique créateur de l'association, Romain Colucci est administrateur aux Restos du coeur. Jeudi 11 juin, il était en visite à Dijon pour rencontrer les bénévoles et pour marquer le début d'un nouveau partenariat.
Fils de Coluche, Romain Colucci continue le combat mené par son père
Fils de Coluche, Romain Colucci continue le combat mené par son père © Amélie Douay

" Il est arrivé à Dijon avec le train de 8h33 et il voulait voir le maximum de choses. " Président de la section départementale des restos du coeur de Côte-d'Or, Jean-Denis Barroy recevait un invité de marque. Administrateur des Restos du coeur, Romain Colucci a démarré sa journée à l'école de cuisine mode d'emploi, à la Fontaine d'Ouche. 

Les Restos viennent de signer un partenariat avec cette école fondée à l'initiative de Thierry Marx. Deux fois par semaine, les apprentis boulangers offrent 200 baguettes préparées par leurs soins aux bénéficiaires. " Une vraie bénédiction " commente Jean-Denis Barroy.

La crainte d'une deuxième vague... sociale

Le fils de Coluche s'est rendu dans deux centres des Restos la métropole dijonnaise : ceux de " Dijon nord ", et de " Dijon Sud ". Ce dernier fonctione désormais à plein régime après deux mois et demi de confinement. Partout, il a tenu à féliciter les bénévoles pour tout le travail accompli pendant la crise. Le coronavirus n'a pas empêché la poursuite des missions. Avec plus de 600 personnes inscrites en Côte-d'Or, le nombre de bénéficiaires n'a pas baissé pendant le confinement.

Les bénévoles craignent que le pire soit à venir.  Romain Colluci explique : « aux Restos du coeur comme dans les autres associations caritatives on craint désormais la 2ème vague...sociale cette fois-ci ». Une crainte que partage Jean-Denis Barroy : "  pour l'instant on est sur des chiffres similaires à l'année dernière, mais on a vu de nouvelles personnes venir : des étudiants, des jeunes, des salariés, des mères seules avec leurs enfants. Il y avait beaucoup d'enfants. On est très inquiet pour la suite. On prévoit un afflux énorme dans les prochains mois. "

 

Reportage : Amélie Douay, Rodolphe Augier

Avec : Romain Colucci, administrateur des Restos du coeur Jean-Denis Barroy, président des Restos du coeur 21

Romain Colucci à Dijon

 

Vote d'un nouvel abattement fiscal au Sénat

Le 23 avril dernier, le Sénat a voté un amendement qui fait passer de 537 à 1000 euros le montant du dispositif " Coluche ". Qui permet de déduire des impôts 75 % des sommes versées à des associations pour l’année 2020. Les bénévoles militent pour que ce dispositif soit pérennisé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société restos du coeur solidarité