Santé : peut-on vraiment éviter les pesticides à la maison ?

© Image par Michi-Nordlicht de Pixabay
© Image par Michi-Nordlicht de Pixabay

Environ 75% des Français utilisent au moins un pesticide dans l'année à l'intérieur de leur domicile. De quels produits s'agit-il ? Quels sont les dangers liés à leur utilisation ? Peut-on vraiment s'en passer ? 

Par Nathalie Zanzola


De nombreux pesticides sont utilisés dans notre vie quotidienne pour lutter contre différents nuisibles (insectes, parasites...), que ce soit à l'intérieur de nos habitations tout comme à l'extérieur (jardin, balcon..).
 
Santé : le danger des produits ménagers
Reportage de Dalila Iberrakene et Cécilia Ngoc


Début octobre 2019, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a publié les résultats de l’étude Pesti’home sur les usages des pesticides à domicile.
Cette étude met en lumière les usages des pesticides dans notre quotidien.
Elle permet également d’évaluer les expositions de la population aux pesticides associées à ces pratiques.

 

Qu'est-ce qu'un pesticide à usage domestique ?

Un pesticide est un produit utilisé pour le traitement et l'éradication des organismes dit "nuisibles" comme les champignons, les insectes, les acariens, les "mauvaises herbes"...
Selon le contexte, on utilise différents types de produit :
  • les insecticides (insectes volants ou rampants)
  • les rodenticides (contre les rongeurs)
  • les produits de protection du bois
  • les acaricides (acariens)
  • les antiparasitaires
  • les produits phytosanitaires pour le traitement des plantes d'intérieur et d'extérieur 
  • les herbicides
  • les répulsifs (application cutanée ou application au sol)


L’étude Pesti’home 

Cette étude a été menée dans toute la France en 2014 auprès de plus de 1500 ménages, répartis sur l'ensemble du territoire.
Un questionnaire les invitait à lister les différents produits utilisés dans leur maison, leur jardin ou encore en traitement pour leur animal domestique.
© Image par Michael Tavrionov de Pixabay
© Image par Michael Tavrionov de Pixabay

L'étude Pesti'Home a pris en compte les produits en vente libre pour les particuliers.
Ces différents produits concernent :
  • la lutte contre les "indésirables" comme les acariens, insectes, moisissures...
  • les médicaments anti-parasitaires pour les animaux (puces, tiques..) mais également pour les humains (poux)
  • les produits pour traiter les plantes d'extérieur et d'intérieur (champignons, herbes...)
 

75% des Français utilisent un pesticide au moins une fois dans l'année

Parmi les pesticides, les produits les plus utilisés restent les insecticides avec près de 84% des ménages utilisant ces produits au moins une fois dans l'année.
C'est en effet, la lutte contre les insectes volants, rampants ainsi que la lutte contre les parasites des animaux de compagnie qui préoccupe le plus les ménages.
Viennent ensuite les herbicides et les produits fongicides pour l'extérieur (jardin, balcon, terrasse).

Selon l'étude Pest'Home, ce sont les couples avec enfant(s) qui sont les plus grands utilisateurs de pesticides, notamment avec l'utilisation d’insecticides, d’anti-poux et de répulsifs cutanés (contre les moustiques).
© Image par 2081671 de Pixabay
© Image par 2081671 de Pixabay

 

Les précautions d’emploi

Cela concerne surtout la lecture des indications sur l’emballage ainsi que la notice intérieure !
En réalité, le port de gants, de masques et de vêtements de protection est relativement peu observé par les personnes, notamment en ce qui concerne les traitements à l’intérieur du logement.
Source : Anses / © NZ / France 3 Bourgogne
Source : Anses / © NZ / France 3 Bourgogne

Il n'y a pas ou peu de protection lorsqu'il s'agit d'utiliser un traitement contre les insectes volants ou rampants (dans 95% des cas).
De plus, l’aération des pièces après application, ou le respect d’un délai de ré-entrée dans la-dite pièce, ne sont quasiment jamais respectés.

Pour l'utilisation de produits pesticides dans le jardin ou sur la terrasse, les utilisateurs sont plus vigilants.
70% des personnes interrogées affirment suivre les précautions d'emploi inscrites sur ces produits.
Le chiffre monte jusqu'à 84% en ce qui concerne l'utilisation des produits contre les poux.
 

Les alternatives aux pesticides à usage domestique

L'étude Pesti’home met en avant la consommation importante d'insecticides dans les ménages français.
Pourtant, pour certains produits nocifs utilisés, des solutions beaucoup plus saines existent !

► Pour les produits ménagers
Il existe de nombreuses alternatives pour le ménage : bicarbonate, vinaigre blanc, jus de citron, savon de Marseille et huiles essentielles...
De nombreux sites proposent des recettes pour fabriquer vos propres produits ménagers dont : Famille zero déchet, Grands-mèresConsommer durable...


► Dans les jardins et sur les balcons
© Image par Ron van den Berg de Pixabay
© Image par Ron van den Berg de Pixabay
Il est possible de se faire aider dans la lutte contre les nuisibles par des insectes "utiles".
C'est le cas de la lutte contre les pucerons grâce aux larves de coccinelles.
Le désherbage peut se faire de façon manuelle, mais également de façon thermique (à eau, vapeur, à gaz...)

► La lutte contre les souris
Pour éliminer les rongeurs, il faut tout d'abord éviter la prolifération.
Eliminez tous les déchets et restes de nourritures en les enfermant dans des récipients hermétiques.
Mettez des pièges dans les lieux de passage.

► Contre les poux
De plus en plus de produits en vente libre sont désormais sans insecticides chimiques.
Comme pour le reste, adoptez des gestes préventifs : attachez les cheveux longs, mettez quelques gouttes d'huile essentielle de lavande fine sur les brosses et vêtements.
Si les poux sont là, mélangez de l’huile végétale (d’amande douce ou de coco) avec quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou de thym à appliquer en shampooing.
Rincez les cheveux au vinaigre blanc ou de cidre et surtout équipez-vous de peignes anti poux !
N’oubliez pas de laver vos taies d’oreiller, bonnets... à 60°C.

► Une alternative aux produits répulsifs pour les moustiques
Une solution très simple et très facile : la moustiquaire !
Installer un (ou des) pots de géraniums, ce sont des plantes qui éloignent les moustiques.
Supprimer les foyers de larves (notamment les soucoupes d'eau des plantes).
© Image par JacLou DL de Pixabay
© Image par JacLou DL de Pixabay


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus