SNCF : Un réseau spécialisé dans le vol de cuivre, qui opérait notamment en Bourgogne, a été démantelé

Illustration. / © NZ / France 3 Bourgogne
Illustration. / © NZ / France 3 Bourgogne

Un réseau spécialisé dans le vol de cuivre, principalement sur des matériels de la SNCF, vient d'être démantelé et onze personnes ont été mises en examen, a annoncé lundi 30 septembre la gendarmerie dans un communiqué. 

Par Sébastien Kerroux avec AFP

Les enquêteurs, notamment de la section des recherches de Dijon, ont interpellé à partir du 22 septembre onze personnes, soupçonnées d'avoir commis une vingtaine de vols de radiateurs de refroidissement contenant du cuivre, prélevés sur des locomotives stationnées sur les terrains de la SNCF.

Lors de l'interpellation, les enquêteurs ont saisi un véhicule de marque Mercedes, des comptes bancaires à hauteur de 14 000 euros, ainsi que la somme de 35 000 euros en espèces.

Les onze personnes ont été mises en examen à Nancy pour "vol et tentative de vol en bande organisée, recel de vol en bande organisée, blanchiment et association de malfaiteurs", indique la gendarmerie dans son communiqué. Sept des mis en examen ont été placés en détention provisoire et quatre sous contrôle judiciaire, avec des cautions à hauteur de 400.000 euros.

 
Reportage d’Alexandre Baudrand, Anthony Borlot, Patrick Genevois et Carlos Zappalá avec Damien Mathieu, commandant en second de la section de recherche de la gendarmerie de Dijon

 

Six faits recensés en Bourgogne en 2019

Le réseau opérait depuis 2016 dans plusieurs régions, notamment en Bourgogne-Franche-Comté, région dans laquelle six faits ont été recensés en 2019.
Cinquante-trois autres faits ont été recensés cette année sur l'ensemble du territoire national, comme en Champagne-Ardenne, Ile-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France et Pays-de-Loire, a précisé la gendarmerie.

Rien que pour l'année 2019, le préjudice pour la SNCF serait de plus d'un million d'euros.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus