Un agent de maintenance SNCF meurt percuté par un train de marchandises en gare de Dijon

Un accident entre un train de marchandises et des agents de la maintenance SNCF s'est déroulé hier soir. Un agent a été mortellement percuté et un autre blessé.

Dans la nuit de lundi 11 mars 2024 vers 23h20, un accident mortel est survenu en gare de Dijon , lors d’un heurt avec un train de marchandises. Quatre agents travaillaient sur le réglage de mesure d'entretien des rails cette nuit-là. L'un d’eux était en charge de la sécurité mais l'accident n'a pu être évité.

Un mort et un blessé

À la suite du choc, un agent de 33 ans a perdu la vie, le second a été blessé au flanc gauche. La collision s'est produite au niveau du quai J de la gare, alors que le train circulait dans le sens Dijon-Paris.

Deux enquêtes ouvertes

Deux enquêtes ont été ouvertes, judiciaire et interne. Le directeur de l’établissement auquel appartenait l’agent s’est immédiatement rendu sur les lieux, indique la SNCF. Elle apportera tout son concours pour comprendre les circonstances de ce drame.

" La famille des cheminots est en deuil "

Cet accident mortel fait suite à un autre drame, le 6 mars 2024, où un cheminot de 40 ans est mort dans un accident du travail au technicentre SNCF de Bischheim (Bas-Rhin). Dans un tract, la fédération SUD-Rail exige, auprès du PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, une réunion d'urgence et des mesures immédiates pour assurer la sécurité des cheminots. 

L'organisation syndicale avait déjà tiré la sonnette d'alarme en août 2023. "Nous avons affirmé que les conditions de travail des agents de SNCF Réseau se dégradaient dangereusement à cause du manque de personnel et des délais de production imposés par la direction de l'entreprise. Ces situations réelles du travail fragilisent la préparation en amont des travaux sur les voies ferrées en toute sécurité ".

Du côté de la CGT, les élus participent à l’enquête afin de déterminer les circonstances, mettre en lumière les causes de cet accident mortel et de faire prendre les mesures pour qu’un tel accident ne se renouvelle pas. " La famille des cheminots est en deuil. Nous sommes dans l’émotion et la tristesse d’avoir un collègue qui décède en faisant son travail " déplore Jean-Christophe Gossart, le secrétaire général de la CGT Cheminots BFC.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité