• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'université de Bourgogne grimpe dans le classement de Shanghai

Illustration. / © Kirt / Wikimedia Commons
Illustration. / © Kirt / Wikimedia Commons

Pour la deuxième année consécutive, l'université de Bourgogne à Dijon figure dans le prestigieux classement de Shanghai.

Par M. F. et AFP

L'établissement était classé en 2017 entre la 701e et la 800e place. En 2018, l'université de Bourgogne arrive entre le 601e et le 700e rang du classement de Shanghai (le rang précis n'est pas communiqué). Cette étude est élaborée depuis 2003 par le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy.

C'est la deuxième année de suite que l'université dijonnaise figure dans le prestigieux classement. "L’uB figure ainsi parmi les 5% des établissements les mieux classés sur le plan mondial", se satisfait l'université dans un communiqué ce jeudi 16 août.

Le classement de Shanghai prend en compte six critères, dont le nombre de Nobel et médailles Fields parmi les étudiants diplômés et professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline, ou encore le nombre de publications dans les revues Science et Nature.
 

Harvard au sommet

Le top 10 mondial est identique à l'an dernier. Pour la seizième année consécutive, l'université américaine Harvard domine le classement, devançant sa compatriote Stanford et l'université britannique Cambridge. Huit des dix premières places du classement sont occupées par des établissements américains.

Pour l'édition 2018, la première université française apparaît à la 36e position mondiale, avec Sorbonne Université, un nouvel ensemble issu de la récente fusion entre Paris-Sorbonne et l'université Pierre-et-Marie-Curie. 

Le cabinet Shanghai Ranking Consultancy présente son classement comme "le plus fiable", mais ce dernier fait chaque année l'objet de critiques, qui jugent la méthodologie biaisée. Certains critères évalueraient par exemple davantage les performances passées des établissements plutôt que la qualité d'enseignement actuelle.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus