Longvic : un barrage s’effondre, le bief qui traverse la commune est asséché

Le barrage des "six vannes", à Longvic (Côte-d’Or), s’est effondré. Conséquence la plus visible dans les prochaines semaines : l’assèchement quasiment complet du bief, qui traverse toute la commune.
 

Il était là depuis la fin du 19e siècle. Mais le barrage des "six vannes" s’est effrondré. Et il ne pourra pas être reconstruit. Cet effondrement est probablement dû à l’érosion des fondations.

Ce barrage avait été construit sur la rivière l’Ouche pour créer un bief, c'est à dire un canal amenant l'eau pour alimenter un moulin. Mais, depuis la disparition du moulin, le bief, qui traverse toute la commune, avait perdu son utilité hydraulique.
 


Selon Céline Tonot, première adjointe au maire de Longvic, la conséquence la plus visible sera "l’assèchement quasiment complet du bief dans les prochains semaines". En effet, avec l’effondrement de ce barrage, l’Ouche devrait retrouver son cours naturel.

A moyen terme, le bief de l'Ouche à Longvic pourrait prendre l'allure d'une prairie fleurie. La commune y réfléchit, avant d'engager des études pour l'éventuelle construction d'un nouveau barrage.

 
Le reportage de Michel Gillot, Damien Rabeisen et Carlos Zappalá avec :
-des habitants
-Céline Tonot, 1re adjointe au maire de Longvic (PS