• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nuits-Saint-Georges : le liquoriste Vedrenne met au point le sirop de demain avec l'aide de collégiens

Les élèves du collège Félix Tisserand de Nuits-Saint-Georges visitant l'entreprise Vedrenne (Novembre 2018) / © Collège Félix Tisserand
Les élèves du collège Félix Tisserand de Nuits-Saint-Georges visitant l'entreprise Vedrenne (Novembre 2018) / © Collège Félix Tisserand

L’opération "le sirop de demain" fait travailler ensemble des collégiens de Nuits-Saint-Georges et le liquoriste Vedrenne. Ce projet pédagogique doit permettre la création d'un nouveau sirop, destiné aux adolescents. 

Par Fatima Larbi

A Nuits-Saint-Georges, le collège Félix Tisserand et l’entreprise Vedrenne, connue pour ses liqueurs et ses sirops de fruits, collaborent sur un projet commun : "le sirop de demain".

Pendant une année scolaire, 22 élèves de 6eme vont travailler sur la mise au point d’un nouveau parfum de sirop destiné aux adolescents, pour le marché français.

Il s’agit de jeunes de 10-11 ans qui sont à un âge où on aime les sirops. Mais ce qu’ils ne savent pas forcément, c’est qu'une entreprise qui en fabrique se trouve chez eux, à deux pas de leur collège. Une façon pour eux de découvrir la richesse du tissu économique local de Côte-d'Or.
© Collège Félix Tisserand
© Collège Félix Tisserand

 Immaginer un nouveau sirop plait beaucoup à des jeunes de cet âge-là et inventer un nouveau goût les a accrochés. Cela a été un véritable catalyseur !  Marie-Christine Bignoli, principale adjointe du collège


Le projet a été initié par Marie-Christine Bignoli, principale adjointe du collège Félix Tisserand, à la suite d’une conversation avec un enseignant. Leur préoccupation était de trouver une action qui permette aux élèves de comprendre l'utilité de ce qu'ils sont en train d’apprendre.

Nous voulions nous rapprocher du monde de l’entreprise et donner du sens aux apprentissages théoriques pour que les enfants comprennent que les compétences qu’ils sont en train de travailler ils les retrouveront dans leur vie future.  Nous nous sommes donc demandé : quel projet imaginer et comment trouver un partenaire local ? Marie-Christine Bignoli, principale adjointe du collège


Quant à  l’entreprise Vedrenne, elle y voit l’occasion de s’ouvrir, partager ses valeurs avec  la communauté locale, et travailler avec une cible beaucoup plus jeune.

La conception de ce futur sirop est abordée dans différents cours : maths, physique, sciences et vie de la terre (SVT), français, technologie et anglais. Un travail interdisciplinaire qui associe des professeurs de six matières différentes. Les collégiens étudient la création d’un produit sous différents angles, tout en respectant le programme de la classe de 6eme. Dans le cours de maths, ils manient les pourcentages pour réaliser les proportions du nouveau sirop. En SVT, ils s’intéressent aux plantes, à leur reproduction pour mieux les connaître et aussi toucher du doigt ce qu'est le travail dans un laboratoire de recherche.

Pour les élèves inventer un nouveau sirop pour une entreprise c'est formidable. Marie-Christine Bignoli, principale adjointe du collège


Aller en cours de maths, de français ou d’anglais prend alors un tout autre sens pour les collégiens.
© Collége félix Tisserand
© Collége félix Tisserand


Le projet a démarré le 8 novembre 2018 par une visite de l’entreprise et du Cassissium. Les élèves ont pu découvrir le processus de fabrication, se rendre sur une parcelle de cassis appartenant à l’entreprise et voir qu’il existe plusieurs variétés de cassis.

Ce projet est  l’occasion d'immerger les jeunes dans le monde de l'entreprise pour mieux le comprendre. Ils peuvent découvrir des métiers, des filières qui pourront leurs donner des idées pour leur futures orientations. Une seconde visite de l’entreprise visite est prévue en février 2019, les collégiens pourront poser des questions aux salariés de l'entreprise Vedrenne.

Un projet  mis en place dans le cadre du "Parcours Avenir", le parcours individuel d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel mis en place par l’Education Nationale.

Le parcours Avenir permet aux élèves de la sixième à la terminale de construire progressivement, tout au long de leurs études secondaires, une véritable compétence à s'orienter. Pour ce faire, ils sont amenés à comprendre le monde économique et professionnel et connaître la diversité des métiers et des formations, ... Chaque élève, quelle que soit sa formation en voie générale, technologique ou professionnelle peut en bénéficier. Site du ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse


En avril 2019, les collégiens présenteront aux responsables de Vedrenne la synthése de leurs travaux. Un travail qui servira réellement à la création de ce nouveau sirop, car cette opération n’est pas qu’un coup de marketing, assure Sophie Blanchet, responsable marketing chez Vedrenne.

Marie-Christine Bignoli, principale adjointe du collége Félix Tisserand, et Sophie Blanchet, responsable marketing Vedrenne, sont les invitées de l'émission "Ensemble c'est mieux !" du lundi 21 janvier 2019.
Le liquoriste Vedrenne et une classe de 6e, à Nuits-Saint-Georges, inventent le sirop de demain

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fontaine-lès-Dijon : un incendie a fait un mort

Les + Lus

Les + Partagés