Coupe du monde de rugby : quand Camille Chat sera-t-il vraiment au pic de sa forme ?

Camille Chat (à droite) lors du match France-Tonga dimanche 6 octobre 2019 lors de la Coupe du monde de rugby au Japon / © FRANCK FIFE / AFP
Camille Chat (à droite) lors du match France-Tonga dimanche 6 octobre 2019 lors de la Coupe du monde de rugby au Japon / © FRANCK FIFE / AFP

Le talonneur Camille Chat a de nouveau été titularisé lors du match face aux Tonga. Le Bourguignon a fait merveille lors de cette rencontre gagnée par la France alors qu'il n'est pas encore au pic de sa forme. De quoi rebattre les cartes chez les Bleus pour la suite de la Coupe du monde ?
 

Par B.L. avec AFP

Un 100% au lancer en touche

Camille Chat, qui est originaire de l’Yonne, a été formé au Racing Club d’Auxerre.
Depuis il a fait du chemin et participe à la Coupe du monde de rugby qui a lieu au Japon du 20 septembre au 2 novembre 2019.

Camille Chat (1,78 m, 106 kilos) a de nouveau été titularisé dimanche 6 octobre face aux Tonga (23-21) à la place du capitaine du XV de France Guilhem Guirado. Un match qui a permis aux Bleus de se qualifier pour les quarts de finale. 

Le Bourguignon a été l'un des seuls à rivaliser dans le défi physique, avançant systématiquement au contact (56 mètres parcourus balle en main), déchirant à trois reprises le rideau défensif adverse pour faire rejouer à chaque fois derrière lui.

En défense, il n'a manqué aucun de ses neuf placages, dont un décisif en début de seconde période alors qu'un Tongien filait à l'essai, et a récupéré deux pénalités en "grattant" le ballon, dont celle qui a permis aux Bleus d'ouvrir le score (4e).

Surtout, Camille Chat a de nouveau signé un 100% au lancer en touche (6/6 après 4/4 mercredi), jusque-là son point faible. "Ça me tenait à coeur. C'est clairement le point sur lequel je dois m'améliorer. Désormais, j'essaierai donc de me rapprocher de la barre des 100% sur tous les matches".

 
 

Qu'en pense le capitaine des Bleus ?

Le capitaine des Bleus Guilhem Guirado (33 ans, 73 sélections) l'a remplacé à l'heure de jeu. Mais il s'est montré beaucoup moins dynamique et a souffert la comparaison. C’est la troisième fois qu’il laisse sa place à Camille Chat (23 ans, 25 sélections) : ce fut le cas pour le dernier match de préparation (47-19 contre l'Italie le 30 août), puis face aux Etats-Unis (33-9) et aux Tonga.

Ce n’est sans doute pas fini. En effet, selon Camille Chat, le meilleur est à venir car il dit se sentir "lourd sur le terrain" après avoir pris "deux kilos de muscle" pendant l'intense préparation du Mondial. "J'espère donc atteindre mon pic de forme dans les jours ou les semaines à venir, dit le Bourguignon"

Se voit-il dans la peau d'un titulaire avec Guilhem Guirado venant au relais en cours de seconde période pour assurer lors de probables fins de matches sous tension ?

"Bien sûr que j'aimerais être titulaire pour la suite. Mais, si je ne le suis pas, je ferai le boulot, ne vous inquiétez pas...", promet Camille Chat.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus