Covid-19. Doubs : le port du masque devient obligatoire dans l'ensemble du département dès le 15 mars

Publié le Mis à jour le

Les variants progressent. Le département du Doubs a franchi vendredi 12 mars, le seuil d'alerte maximale de 250 nouveaux cas pour 100.000 habitants. Le préfet prend un arrêté pour élargir l'obligation de porter le masque. Il sera obligatoire dès lundi 15 mars. Détails.

Port du masque obligatoire dans les zones habitées

Un an après le début de l'épidémie de covid, les habitants du Doubs vont pour la première fois tous être contraints à porter le masque sur la voie publique dès lors qu'ils sont dans un territoire urbanisé, c'est à dire dans des zones délimitées par les panneaux indicateurs d’entrée et de sortie des communes.

Le port du masque y sera obligatoire du lundi 15 mars 2021 à 00h00 et jusqu’au 31 mars 2021 à 24h00, pour les personnes de 11 ans et plus dans l’espace public sur le territoire urbanisé de l’ensemble des communes du département du Doubs.

L’épidémie continue sa progression

Le variant britannique est devenu majoritaire en Bourgogne Franche-Comté. Il est présent dans près de 60 % des tests.

Le Doubs est le département le plus touché actuellement par l'épidémie dans la région. On compte au 9 mars, 251,4 nouveaux cas de covid-19 pour 100.000 habitants en une semaine. Ce dernier taux d'incidence connu montre que l'épidémie progresse encore dans le Doubs.

Pour la semaine du 03 au 09 mars 2021, le taux d’incidence épidémique dans le département est de 240,4 pour 100 000 habitants et le taux de positivité des tests réalisés de 7,32 %. Pour les personnes de plus de 65 ans, public considéré comme à risque, le taux d’incidence est important avec 136 cas pour 100 000 habitants.

Les variants sud-africains et brésiliens se propagent dans tout le département

Les cas de contamination à ces variants sont en hausse et connaissent une diffusion qui tend à s’élargir à tous les secteurs du département, alors qu’ils étaient jusqu’alors cantonnés dans le secteur du Grand Besançon.

La forte contagiosité de ces variants présente un risque important de surcharge des capacités hospitalières de prise en charge.

Ils sont présents globalement dans 12% des tests du département selon le dernier bulletin de l'Agence Régionale de Santé en date du 12 mars contre 6% en moyenne au niveau régional. Pour freiner leur progression, le préfet avait déjà rendu obligatoire le port du masque sur l'ensemble de l'agglomération du Grand Besançon Métropole depuis le 4 mars. 

La consommation d'alcool interdite sur la voie publique dans le Doubs

Afin de prévenir les regroupements et comportements propices à la propagation du virus, le préfet du Doubs précise dans un communiqué qu'il interdit, du 15 au 31 mars 2021, la consommation d’alcool sur la voie publique dans l’ensemble du département.

Une situation stable à l'échelle régionale

A environ 150 nouveaux cas pour 100 000 habitants, l’incidence de l’épidémie de COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté reste semblable à celle de la semaine dernière, en-dessous de la moyenne nationale qui s’établit pour sa part à près de 220 pour 100 000 habitants.

Le taux de positivité des tests, autour de 6%, se place également en retrait par rapport au taux de la France entière. Mais le Doubs reste le département le plus touché avec 7,86% de tests positifs. Dans le Doubs, 130 patients sont hospitalisés pour des formes graves de Covid dont 42 en réanimation.