Déconfinement et pré-rentrée : paroles d'enseignants

L'heure de la pré-rentrée a sonné ce matin pour de nombreux professeurs en attendant le retour des élèves prévu un peu plus tard dans la semaine pour la maternelle et la primaire. Une pré-rentrée dans des conditions exceptionnelles qui questionne.  

Les classes attendent les élèves ©Francetv
Les classes attendent les élèves ©Francetv
C'est la rentrée ! Une petite phrase que personne n'avait imaginé sortir un 11 mai et pourtant. 
130 000 professeurs dans toute la France sont sensés avoir ce matin repris le chemin de leur école pour préparer la rentrée de leurs élèves un peu plus tard dans la semaine.


Un retour en classe pour une majorité d'enfants


Selon Jean-Michel Blanquer, « près de 86% des écoles » devraient ouvrir en France et « une grande partie de 14% d'écoles restantes devraient rouvrir » d'ici la fin du mois de mai. C’est ce qu’il a déclaré au Journal du Dimanche. Le ministre de l'Education « souhaite que tous les enfants aient pu retrouver physiquement leur école au moins une fois d'ici à la fin du mois ». Par ailleurs, ce matin, chez nos confrères d'Europe 1, il a essayé de rassurer les parents en déclarant qu'il y avait «plus de risques à rester chez soi que d'aller à l'école.» 
 

Rappelons toutefois que ce retour à l’école n’est pas obligatoire. C’est aux parents de décider s’ils veulent ou non remettre leur enfant en classe.

En tout cas, du côté des enseignants, les interrogations sont nombreuses et personne ne sait encore si l'appel à la grève, lancé par l’Union académique des syndicats de l’éducation nationale CGT pour la période du jeudi 14 mai au vendredi 3 juillet, sera ou non suivi.

 
Déconfinement et pré-rentrée : paroles d'enseignants

Rappelons enfin que pour les collèges et lycées, il n'y a pas encore de date de reprise. Notre région se trouvant en zone rouge épidémique. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société éducation région bourgogne franche-comté
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter