Départementales 2021 en Saône-et-Loire : 10 choses à savoir sur les enjeux avant le vote

Les élections départementales ont lieu les 20 et 27 juin dans le département de la Saône-et-Loire. Avant d'aller voter à ce scrutin, avant d'écouter les candidats participant aux débats sur France Bourgogne-Franche-Comté, connaissez-vous votre département ?

La ville de Chalon-sur-Saône, en novembre 2020.
La ville de Chalon-sur-Saône, en novembre 2020. © France Télévisions

En Saône-et-Loire, il y a au total 94 binômes de candidats pour 58 sièges à pourvoir au sein de l'assemblée départementale. C'est dans le canton de Chalon-sur-Saône-1 qu'il y a le plus de concurrents (5 binômes).

Lundi 14 juin : le grand débat sur France 3 Bourgogne

Les rédactions de France 3 Bourgogne-Franche-Comté se mobilisent pour les élections départementales. Un débat consacré aux enjeux des élections départementales en Saône-et-Loire sera diffusé ce lundi 14 juin à partir de 23h. 

Les invités du débat animé par Gabriel Talon : 

Qui est le président sortant du conseil départemental ?

André Accary, 54 ans, est le président sortant du conseil départemental de Saône-et-Loire. Il semble favori pour être reconduit.

André Accary, sur le plateau de Dimanche en politique, en janvier 2021.
André Accary, sur le plateau de Dimanche en politique, en janvier 2021. © France Télévisions

Les enjeux

La majorité sortante compte 32 des 58 sièges de l'assemblée de Saône-et-Loire. Le département a basculé à droite après 11 ans de gestion par la gauche. Une victoire aidée par le rejet de la politique du gouvernement de l’époque et la division de la gauche dans certains cantons.

Pour ce premier tour 2021, la gauche se présente en ordre dispersé. Déjà, elle est absente dans six cantons (Autun-1, Charolles, Chauffailles, Digoin...) et laisse donc le champ libre aux candidats qui soutiennent la majorité sortante ou ceux du Rassemblement national.

Dans les autres cantons, la stratégie adoptée n'est pas uniforme. Une alliance de gauche (LFI, PCF, EELV, Génération.s) est présente dans une dizaine de cantons mais sans le Parti socialiste. Ailleurs, les écologistes ont conclu des accords locaux avec le PS et le PRG sous l'étiquette Gauche républicaine et socialiste 71 qui regroupe une partie des conseillers d'opposition actuels de gauche.

Dans le canton de Paray-le-Monial, elle soutient un binôme de Printemps citoyen regroupant une militante communiste et une figure des Gilets jaunes face au président sortant André Accary. Enfin dans trois cantons, les candidats sortants de gauche se représentent tout en indiquant vouloir travailler avec l'actuelle majorité. 

Le Rassemblement national a lui choisi de présenter dans chacun des 29 cantons que compte le département. En 2015, le Front national s'était maintenu au second tour partout où il le pouvait, occasionnant de nombreuses triangulaires, mais sans parvenir à être élu.  

5 000 habitants de moins en trois ans

En 2021, l’Insee comptabilise 547 181 habitants en Saône-et-Loire. Depuis 2018, le département a perdu près de 5 004 habitants. La Saône-et-Loire, c’est 0,8 % de la population de la France. On y trouve 64,6 habitants au km2.

Quel âge ont les habitants de Saône-et-Loire ? Qui sont-ils ?

Selon l'Insee, on compte davantage de femmes que d'hommes dans le département : 51,5 % de femmes  pour 48,5 % d’hommes. Par tranche d’âges, voici comment se construit la population de la Saône-et-Loire en 2021 :

Quelle est la taille du département ?

La superficie du département est de 8 574,7 km2, selon l’Insee.

Quel est le taux de chômage du département ?

Au dernier trimestre 2020, le taux de chômage dans la Saône-et-Loire était de 6,7% contre 6,6% en Bourgogne Franche-Comté. Pour en savoir plus sur la fiche d’identité de ce département, d’autres données sont disponibles sur le site de l’Insee.

Qui est candidat aux départementales ?

29 cantons composent le paysage de la carte électorale de la Saône-et-Loire. Pour savoir qui est candidat, tête de liste, et découvrir les listes complètes, voici un moteur de recherche qui vous permettra de savoir qui se présente dans votre secteur.

À quoi sert un conseiller départemental ?

D’abord, rappelons que les conseillers départementaux sont élus pour une durée de six ans. Les candidats se présentent par binôme, obligatoirement mixte, homme et femme. Un binôme est élu par canton. Il y a deux tours à l’élection départementale. Sauf si un binôme est élu dès le premier tour avec la majorité absolue et le quart des inscrits.

Les élections départementales, comment ça marche ?

Les élections départementales en dix points.

Quelles sont les compétences du département ?

Les compétences du département sont nombreuses : action sociale, aide à l’enfance, personnes handicapées, collèges, voirie départementale, culture, patrimoine, tourisme, sport… La loi organisation territoriale de la République (NOTRe) du 7 août 2015, a réduit les compétences du département, qui a cédé certaines d’entre elles au profit de la région.

Combien gagne un conseiller départemental ?

Les indemnités de vos conseillers départementaux sont calculées sur la base de la taille du département et encadrées par le code général des collectivités publiques. Plus le département est grand en nombre d’habitants, mieux votre élu départemental sera indemnisé pour ses fonctions.

En cas d’absences régulières, les indemnités des élus sont revues à la baisse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections