Cet article date de plus de 5 ans

Départs en vacances : plus de 600 kilomètres de bouchons !

Ça coince sur les routes des vacances avec plus de 600 kilomètres de bouchons au plus fort de la journée du samedi 11 juillet 2015. La circulation est noire en Vallée du Rhône, même si la chaleur a paradoxalement permis d'éviter le pire.
Ça coince sur les routes des vacances !
Ça coince sur les routes des vacances ! © AFP PHOTO PIERRE ANDRIEU


Pourquoi ce samedi est-il classé rouge et noir ?

Comme en 2014, les premiers grands départs en vacances et le week-end prolongé du 14 juillet se télescopent ce samedi.
Résultat : la journée est classée rouge par Bison Futé et même noire en Vallée du Rhône.

A 12H40, le Centre national d'information routière (Cnir) comptabilisait 630 kilomètres de bouchons cumulés en France, soit plus que l'an dernier à la même heure (540 km). Cela équivaut à une liaison Paris-Orange complètement embouteillée. Le pic était en passe d'être atteint avant un retour à la normale prévu cet après-midi vers 17 ou 18h.

En région parisienne, les premiers ralentissements ont commencé très tôt (5h30) comparé à l'an dernier.
"On reste sur du noir en Rhône-Alpes mais on s'attendait à pire", commente le Centre régional d'information et de coordination routières (Cricr) Rhône-Alpes-Auvergne.

Sous un soleil de plomb, avec 33 degrés attendus à Lyon ou 35 à Valence, le bitume était en surchauffe.
Mais la chaleur a paradoxalement contribué à améliorer la situation : "depuis hier soir jusque ce matin 8 heures, on a eu un flux continu, les gens sont partis beaucoup plus tôt pour éviter la chaleur donc ça a permis de fluidifier", explique-t-on au poste de surveillance régionale.


La régulation de vitesse, comment ça marche ?


Pour réguler le trafic sur l'autoroute du soleil, la vitesse a été abaissée de 130 km/h à 110 ou 90 km/h par endroit.
"La constitution du bouchon, c'est une demande qui dépasse une capacité. On a pour habitude de dire qu'une voie permet d'écouler 1 200 véhicules/heure. A partir d'un certain nombre de véhicules, on arrive à de la congestion", explique Christophe Dussaud, du Cricr Rhône-Alpes-Auvergne.

Tout l'enjeu pour les exploitants est donc de retarder cette congestion grâce aux régulations de vitesse. C’est le cas notamment sur l’autoroute A6, dans l’Yonne, sur un secteur de 40 kilomètres entre Auxerre et Joigny, et en Côte-d’Or, entre Beaune et Pouilly, dans le sens Lyon-Paris.

Vendredi 10 juillet, beaucoup de vacanciers avaient déjà pris la route, avec jusqu'à 678 kilomètres de bouchons cumulés vers 18h. Dimanche 12 juillet, la journée est classée verte au niveau national et orange en Ile-de-France dans le sens des départs.

Utilisez notre carte de trafic en temps réel pour trouver le meilleur itinéraire



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports trafic routier