L'association Rempart organise une quinzaine de chantiers bénévoles de restauration du patrimoine en Bourgogne en juillet et août 2016. L'objectif pour ces jeunes : apprendre des techniques de restauration et découvrir le patrimoine bourguignon. 

Du 18 au 30 juillet 2016, plusieurs jeunes s’affairent à la restauration d’un monument dijonnais : le fort de la Motte-Giron, l’un des huit bâtiments militaires qui entouraient et protégeaient Dijon à la fin du XIXème siècle. L’objectif de ces jeunes bénévoles : rénover les peintures des pièces qui servaient de chambres aux militaires.

Ce chantier est organisé pour la troisième année consécutive par l’association Rempart, spécialisée dans l’organisation de chantiers bénévoles de restauration du patrimoine.

Entre travail et loisirs

Monnayant 150 euros de frais d’inscription, ces jeunes apprennent ainsi diverses techniques de restauration grâce à l’encadrement d’un restaurateur de produits anciens. Et quand ils n’ont pas les mains dans la peinture, ils partent à la découverte du patrimoine bourguignon avec des sorties thématiques à Dijon et aux alentours.

Une quinzaine de chantiers

Au même moment, d’autres travaillent sur un chantier sur le site des Fontaines Salées, des vestiges datant du IIIème millénaire avant Jésus-Christ. Les jeunes restaurent un four qui servaient à chauffer les thermes.

Quelques kilomètres plus loin, d’autres bénévoles travailleront bientôt à la rénovation de la Chapelle Saint-Antoine à Cormot le Grand, en Côte-d’Or, qui date du XIVème siècle et qui avait notamment servi à accueillir des lépreux après les Croisades.

Au total, une quinzaine de chantiers se succède en juillet en août dans toute la Bourgogne mettant l'accent sur une technique particulière que ce soit la maçonnerie, la charpente, la peinture ou encore la rénovation d’instruments de musique. 

Voir le reportage de Fabienne Acosta et Roxane Florin :
Au nord de Dijon, des bénévoles sont venus restaurer le fort de la Motte Giron pendant deux semaines sur un chantier d'été. Une initiative de l'association Rempart Bourgogne Franche-Comté, qui permet chaque année à plus de 150 jeunes de venir restaurer des sites historiques, religieux, ou archéologiques, et qui favorise la transmission des savoirs-faire. Sur le fort, les professionnels et les bénévoles semblent tous très satisfaits de ce chantier d'été. Intervenants : -Raya et Naomi, bénévoles -Luigino Vettori, restaurateur du patrimoine -Corinne Molina, directrice de Rempart Bourgogne Franche-Comté



L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité