• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDÉO. Revivez la conférence de presse de Wing Sang Li, président du FC Sochaux-Montbéliard en direct vidéo

Wing Sang Li de Ledus. / © MaxPPP/LionelVadam
Wing Sang Li de Ledus. / © MaxPPP/LionelVadam

Wing Sang Li, président du FC Sochaux-Montbéliard, prenait la parole ce mercredi 9 janvier à 15h, au stade Bonal à Montbéliard. Revivez la conférence en direct vidéo sur notre site internet.

Par Sarah Rebouh

La parole du président du FCSM Wing Sang Li est rare. Ce mercredi 9 janvier, il donnait une conférence de presse à 15h, alors que Sochaux est toujours dans la tourmente, tant sur le plan financier que sportif. Une partie des supporters est toujours mobilisée et déterminée à "sauver son club de coeur". Le nouvel entraîneur Omar Daf tente quant à lui de redonner un visage à une équipe en mal de repères, actuellement 16e au classement de Ligue 2.

Sanctionné par le gendarme financier du football (DNCG) d'une rétrogradation en National à titre provisoire fin novembre, comme en 2017, le club affiche un déficit estimé par la presse aux alentours des six millions d'euros. 

Durant la conférence de presse, le président Li a redoublé d'efforts pour rassurer et remotiver les troupes, sans rentrer dans les détails ni dévoiler pour autant un plan de bataille d'envergure. Cela suffira-t-il à faire retomber la pression du côté des supporters ? C'est moins sûr... Concernant l'avenir du FCSM, l'homme d'affaires chinois l'assure pourtant : "Je connais très bien notre situation économique, donc je n’ai pas de souci là-dessus, ne vous inquiétez pas. Nous ne descendrons pas." Et d'ajouter : "Peu importe combien de personnes me supportent ou me détestent. Je suis président et je donnerai tout, jusqu’au bout. Si on fait des efforts, les supporters reviendront, je le crois."


Revivez en intégralité la conférence de presse de Wing Sang Li, sur France 3 Franche-Comté :
Suivez la conférence Wing Sang Li, président du FC Sochaux Montbéliard
Images : Rémy Poirot

"Jamais je ne lâcherai Sochaux. S'il faut renflouer les caisses du club je le ferai" avait déclaré début 2018 le président du FCSM, régulièrement placé au centre des cibles dans le Pays de Montbéliard. Il faut dire que depuis que cet actionnaire est à la tête du club franc-comtois, les choses vont de mal en pis. Certains appellent même le président Li “l'arnaque chinoise” (en savoir plus). Racheté en 2015 pour sept millions d'euros, le club a confié en avril 2018 sa gestion aux Espagnols du groupe Baskonia Alavès pour trois saisons.

"Notre objectif est de devenir propriétaire du club, c'est pour cela que nous sommes ici. Pour commencer le travail de restructuration", avait déclaré le directeur général de Baskonia, Haritz Kerejeta, en juin lors d'une conférence de presse. Il expliquait aussi que Sochaux avait enregistré un déficit structurel de 35 millions d'euros sur les dix dernières années. Pourtant sept mois seulement après leur arrivée, les dirigeants espagnols s'apprêtent, faute d'avoir pu racheter le club, à quitter le Doubs dès la fin de la saison. 

Lire tous nos articles sur le FCSM.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Démission de Michel Rotger

Les + Lus