Dole : "C'est la mort de la psychiatrie qui arrive"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot
© France 3 Franche-Comté : Remy Bolard

La CGT du centre hospitalier spécialisé de Saint-Ylie (Jura) appellait à une journée de grève ce jeudi 4 octobre. Le syndicat dénonce des suppressions de postes passées et d'autres à venir dans l'établissement du Jura. 

Grève au centre hospitalier spécialisée de Dole Saint-Ylie


Selon le syndicat, 26 postes ont déjà été supprimés à Saint-Ylie. La direction prévoit à minima 40 suppressions de postes ce qui entraînerait inévitablement des "suppressions, fusion de services entraînant une diminution de l'offre de soin et une précarisation au travail" explique la CGT.

Le syndicat dénonce depuis plusieurs mois une asphyxie à petit feu du fonctionnement de la psychiatrie publique. Le centre spécialisé emploie 1100 salariés. D'ici 2020, 10% des effectifs pourraient disparaître. L'établissement affiche un déficit cumulé de 6 millions d'euros. 

80 salariés ont mené l'action aujourd'hui. Les autres personnels étaient non grévistes ou réquisitionnés pour assurer le bon fonctionnement de l'établissement. 

 


Lors de cette journée de grève, 26 croix correspondant aux postes disparus ont été posées symboliquement devant l'établissement. 

Le CHS Saint Ylie Jura est le seul établissement public de santé mentale dans le département du Jura. 



 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.