• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Doubs : les parents d’élèves disent non à la fermeture de l’école de Deluz

L'école de Deluz, dans le Doubs, compte une quarantaine d'élèves / © France 3 Franche-Comté / Frédéric Buridant
L'école de Deluz, dans le Doubs, compte une quarantaine d'élèves / © France 3 Franche-Comté / Frédéric Buridant

A Deluz, dans le Doubs, les parents d’élèves et les élus se mobilisent contre la fermeture annoncée de l’école du village.

Par R.A.

Ce samedi 1er mars, dans la cour de l’école de Deluz, il y avait quelques élèves. Mais aussi et surtout des parents d’élèves. Très mécontents.

L’inspection d’académie a en effet annoncé la fermeture de l’école de cette commune du Doubs. A la rentrée de septembre 2019, les enfants devront être scolarisés dans les communes voisines de Vaire ou d’Amagney.
 

Aménager de nouveaux locaux



Une absurdité selon les parents d’élèves. Car il faudrait, selon eux, que l’une de ces deux communes aménage des locaux pour accueillir les 40 élèves de Deluz. Alors que l’école actuelle est en parfait état et ne nécessite aucun investissement. Il y a même une cantine et une mediathèque.

En manifestant dans la cour de l’école, les parents d’élèves espèrent obtenir gain de cause.  Soutenus par le conseil municipal, ils exigent donc que les 3 communes, de Deluz, Vaire et Amagney, conservent chacune leur école. Et leurs enfants, au village.

Deluz a déjà perdu son bureau de Poste et sa boulangerie. Pour les habitants du village, la fermeture de l'école représenterait la mort de la commune.
 
 
Deluz (Doubs) : les parents d’élèves disent non à la fermeture de l’école
Intervenants : Caroline Gaillards, parents d'élèves, Claude Lancelot, habitant de Deluz, Sylvaine Barassi, maire (SE) de Deluz. Reportage : F. Buridant, L. Brocard, S. Chevallier.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saulieu : la basilique Saint-Andoche souffle ses 900 bougies

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer