Doubs : une série d'accidents de VTT dans le domaine de Métabief, mais pas surprenante selon la station

Un vététiste suisse de 55 ans a été blessé, ce lundi 6 juillet, après une chute à vélo sur le site de Métabief, dans le Doubs. Il s'agit du cinquième accident, en moins de 48 heures, sur le domaine. Une série surprenante, mais pas inédite selon la direction.

Depuis l'ouverture de la station de Métabief, les vététistes sont nombreux à profiter des pistes... parfois sans se douter des dangers.
Depuis l'ouverture de la station de Métabief, les vététistes sont nombreux à profiter des pistes... parfois sans se douter des dangers. © Loris Trullard/France 3 Franche-Comté
Les accidents sont à répétition, ces derniers temps sur le site de Métabief. Hier, lundi 6 juillet, un Suisse de 55 ans a été victime d'une chute en VTT sur une piste rouge du domaine.

Légèrement blessé à la jambe, il a tout de même été héliporté par Dragon 25 sur un centre hospitalier suisse. Si son pronostic vital n'a jamais été mis en danger, cet accident met en lumière une inquiétante série d'accidents : cinq personnes ont été blessées et secourues par les pompiers, ces deux derniers jours, sur le domaine du Doubs.

Un blessé grave de 16 ans

Dimanche 5 juillet, les pompiers étaient intervenus une première fois pour secourir un homme légèrement blessé. De nationalité suisse, il était âgé de 60 ans. Des faits plus graves se sont déroulés dans la même après-midi. Un adolescent de 16 ans avait lourdement chuté en VTT. Gravement blessé, il a été, lui aussi, héliporté, cette fois-ci au centre hospitalier de Besançon.

Enfin, samedi 4 juillet, deux quadragénaires étaient tombés sur la même piste, à quinze minutes d'intervalle. Ces deux vététistes n'ont présenté que des blessures légères mais ont nécessité le déplacement des secours.
   

"Il est vrai que nous commencons à avoir l'habitude de voir voler les hélicoptères", accorde Eric Wal, président du vélo club VTT Mont-d'Or, qui a pris ses quartiers en bas des pistes.

Le déconfinement, le beau temps et la malchance

"Avec le déconfinement et le beau temps, les cyclistes sont de plus en plus nombreux. Certains veulent rentabiliser au maximum leur journée. D'autres veulent peut-être se rattraper après la période de confinement et prendre plus de risques", avance celui qui est à la tête de plus d'une centaine de licenciés.

L'année dernière, un accident avait eu lieu tous les 2 500 passages environ, selon le directeur de la station de Métabief, Sylvain Philippe : "Cette mini-série n'est pas surprenante. Ce n'est pas parce qu'il y a eu des évacuations par hélicoptère qu'il y a un surnombre d'accidents".
 
Près de 25 kilomètres de descente, entre les épineux ou sur des plateaux dégagés, s'offrent aux vététistes sur place : "Il existe des pistes très simples et très sécurisées. Depuis 2012, il y a eu un gros travail d'aménagement et d'ouverture de nouveaux itinéraires", tient à rappeler le directeur de la station. Une version corroborée par Eric Wal, le président de club :

"Tout est très sécurisé. J'imagine qu'il y a aussi une part de malchance dans cette suite d'événements."

Des conseils à prendre en compte

Pour éviter les accidents, Eric Wal distille quelques conseils à prendre en compte. Surtout pour ceux qui débutent : "Le premier tuyau que je peux donner, c'est de prendre des cours. Savoir se positionner sur un VTT et tourner, ça s'apprend. Il ne faut ensuite pas sur-estimer ses capacités et sa force. Enfin, il faut partir équipé : casque intégral, gants complets, dorsale, genouillères, coudières, lunettes... il ne faut rien négliger."

La pratique du VTT demande également de bonnes conditions. Une piste mouillée ou détrempée peut rapidement jouer en défaveur des cyclistes. Pour Eric Wal, il est aussi important de rouler en groupe : "On apprend à nos jeunes à ne jamais se séparer. Si l'un d'entre eux tombe, les autres restent avec lui et l'attendent, c'est une règle d'or."
 
Le domaine de Métabief propose deux pistes noires, deux rouges, deux bleues et une verte pour le VTT de descente.
Le domaine de Métabief propose deux pistes noires, deux rouges, deux bleues et une verte pour le VTT de descente. © Loris Trullard/France 3 Franche-Comté

Regardez notre reportage
Métabief : une série d'accidents de VTT sur les pistes de la station
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vtt sport vélo économie transports accident faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter