En 1967, la flamme olympique passait à Besançon

Publié le Mis à jour le
Écrit par TM

Le 26 décembre 1967, Pierre Contoz assurait le relais de la flamme olympique à Besançon. L'ancien athlète témoigne.

Un mois et demi avant l'ouverture des Jeux Olympiques d'Hiver de Grenoble en 1968, la flamme olympique passait par Besançon. Allumée à Olympie en Grèce comme le voulait la tradition, elle était passée par Paris entre les mains du champion Jean Vuarnet avant d'arriver dans le Jura, puis dans le Doubs.

Dans la capitale franc-comtoise, Pierre Contoz, alors âgé de 21 ans, avait été désigné pour participer au relais. "Ce dont je me rappelle beaucoup, c'est l'attente de la flamme. La flamme qui arrivait alors qu'il pleuvait beaucoup, ça je m'en souviens. On attendait, on était mouillés, ça tardait un peu. Quand elle est arrivée, c'était un moment extrêmement fort."



Désormais maire de Montfaucon, Pierre Contoz se souvient d'un moment historique. "Quelques semaines plus tard, c'était l'ouverture des Jeux avec De Gaulle, Killy... Quand cette flamme est montée pour éclairer pendant tous les Jeux, j'ai dit : "elle est passée par mes mains !"".  Grenoble fêtera le 10 janvier prochain le bi-centenaire des JO de 1968, édition durant laquelle Jean-Claude Killy avait décroché trois médailles d'or historiques.