Besançon : l'ancien réfugié chilien Porfirio Diaz est décédé

Porfirio Diaz / © Pages et Images
Porfirio Diaz / © Pages et Images

Ancien réfugié politique chilien, Porfirio Diaz vivait en France depuis janvier 1974. C'était une figure bisontine. 

Par Sophie Courageot

Porfirio Diaz / © DR
Porfirio Diaz / © DR


Au Chili en 1972, un an avant le coup d'Etat du général Pinochet le 11 septembre 1973, ce militant d'extrême gauche, était engagé dans un groupuscule armé qui prévoyait de résister à un éventuel putsch de l'armée. Lors d'un entraînement, une explosion de dynamite lui avait perdre définitivement la vue lui enlevant toute possibilité de devenir guerillero. Au lendemain du coup d'Etat, comme il est fiché terroriste et recherché par la junte, il choisit l'exil et rejoint la France. 

39 ans plus tard en 2003, filmé par sa nièce Elvira, il était revenu au Chili dans son quartier et sa maison natale, le temps d'un documentaire "Y Volveré". 



Porfirio Diaz arrivé en 1979 à Besançon était citoyen engagé auteur de poèmes et chansons en langue française. 

La sortie du funerarium aura lieu jeudi 9 mars à 9h à la Maison Funéraire de Besançon au 13 rue de Vesoul.Une cérémonie, ouverte à tous, débutera à 9h45 au cimetière de Saint Ferjeux, où il sera enterré, comme il l'avait choisi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus