Besançon - Le Croisic à vélo : quand le défi sportif rapproche personnes handicapées et valides

Publié le Mis à jour le
Écrit par Raoul Advocat

De Besançon, dans le Doubs, au Croisic, en Loire-Atlantique, il y a 1000 kilomètres. Ce sera le voyage et l'exploit d'une vingtaine de cyclistes, valides et handicapés.

Sur un tandem, Daniel raconte à Jacques, qui est aveugle, le paysage autour d'eux. Sur un autre, Jean-Baptiste rappelle régulièrement à Aurélien de boire. Parce qu'il fait très chaud ce matin, sur l'Eurovélo route 6, à Besançon, le long du Doubs.



Au programme du jour, une trentaine de kilomètres, jusqu'à Baume-les-Dames. C'est un petit entraînement, pour parfaire la coordination pilote-passager des tandems. Pour mieux se connaître aussi, même si l'amitié et la solidarité sont de la partie depuis le début.



Tout est partie de l'association Handisport Pontarlier Morteau Maîche. Avec l'appui d'une autre structure, bretonne celle-là, les bénévoles ont imaginé un défi : rejoindre Le Croisic, en Bretagne, depuis Besançon, au mois d'août. L'opération s'appelle BLC 1000 bornes.

 

Monter dans le véhicule d'assistance ? Jamais !





"A chaque fois qu'on fait un entraînement et qu'il y en a un qui a un coup de barre, on lui propose de monter dans le véhicule d'assistance. A chaque fois, la réponse c'est jamais ! Voilà, c'est se dépasser... et du coup, nous aussi on se dépasse !", explique Jean-Baptiste Poulain, un des bénévoles de l'association. 



A un mois du départ, tout est quasiment prêt. Après un an de travail de préparation. Il a fallu rechercher des subventions et des aides auprès d'entreprises, d'associations, et des communes étapes. Et aussi trouver les hébergements adaptés, des campings pour la plupart. Car le chemin est encore long avant que le sport et les loisirs soient facilement accessibles à tous les handicapés.





 






 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité