Besançon : une femme gilet jaune condamnée pour violences sur un colonel de gendarmerie

© Christophe Mey - maxPPP
© Christophe Mey - maxPPP

La femme de 42 ans était jugée en comparution immédiate mercredi 13 novembre 2019. Les faits remontent au weekend dernier lors de la venue de Stanislas Guérini, sécrétaire général de la République en Marche près de Besançon. 

Par Sophie Courageot

Samedi 9 novembre, une interpellation avait eu lieu devant la salle Pasteur à Montfaucon, près de Besançon. Un jeune gilet jaune de 17 ans avait été placé en garde à vue quelques heures, une garde à vue pour des faits de violences sur une personne dépositaire de l'autorité publique. Les gilets jaunes et des militants du mouvement Extinction Rebellion et Alternatiba s'étaient rassemblé à l'occasion de la venue de Stanislas Guérini, secrétaire général de LREM et de Brune Poirson, secrétaire d'Etat à l'Ecologie venus parler écologie devant les militants de la République en Marche.

Finalement, l'enquête sur les légers incidents a mis en cause une femme de 42 ans. Elle a reconnu les faits et a fait l'objet d'une comparution immédiate avec reconnaissance préalable de culpabilité. La quadragénaire avait frappé un colonel au visage, celui-ci s'en sort avec de légères coupures indique L'Est Républicain.

La femme est condamnée à 4 mois de prison avec sursis. Dans sa condamnation par le tribunal correctionnel de Besançon, figure également une interdiction de manifester dans le Doubs pour une durée de 18 mois. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus