Besançon : les habitants de la Grette indignés par l'incendie de la maison de quartier

© France 3 Franche-Comté : Fabienne Le Moing
© France 3 Franche-Comté : Fabienne Le Moing

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, la halte-garderie et la ludothèque de ce quartier sensible ont été volontairement incendiées. Les habitants oscillent entre émotion et indignation. 

Par Sophie Courageot avec Emmanuel Rivallain

L'enquête est en cours. C'est probablement un cockail molotov jeté par un ou des individus qui a déclenché les flammes. 

L'incendie de la Grette suscite beaucoup de réactions, d'indignation à commencer par ceux qui vivent sur place. La maison de quartier était le dernier lieu vivant avec les commerces dans un quartier promis à la démolition. On y trouverait aussi une épicerie sociale. 

Beaucoup d'incompréhension d'autant que l'école avait fait l'objet d'une tentative d'incendie quelques jours auparavant. Du gasoil avait été jeté sur la façade. Certains habitants se demandent si dans ce contexte la surveillance n'aurait pas du être renforcée. Ils pointent à mots couverts les dealers qui trafiquent de la drogue dans l'une des barres d'immeubles vouée prochainement à la démolition. 

Cet incendie n'est pas le premier dans ce quartier. En 2002, le centre commercial était déjà parti en fumée. 

Après l'incendie du quartier de la Grette à Besançon
Emmanuel Rivallain et Fabienne Le Moing ont rencontré les habitants.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus