• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : Holy Owly, une appli pour mieux apprendre l'anglais à l'école

© France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice
© France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice

Malgré de nombreux rapports ces dernières années, le niveau des élèves en anglais n’a pas fait de progrès spectaculaires. Pourtant, des solutions existent pour se familiariser dès le plus jeune âge avec une langue parlée par un milliard et demi de personnes.

Par Thierry Chauffour

Depuis 2013 l’apprentissage d’une langue étrangère dès le CP est obligatoire. A l’exception des bordures des frontières allemande, italienne et espagnole, c’est l'anglais qui est très largement enseigné. Avec des réussites diverses, faute de moyens matériels et d’enseignants véritablement capables de transmettre une langue étrangère. Et c’est bien dommage, car toutes les études montrent que plus tôt on commence une langue, plus grande est la possibilité de la parler correctement. Les enfants ont aussi une meilleure capacité d’assimilation des sons.

En 2015, deux sœurs Bisontines, Stéphanie Bourgeois et Julie Boucon, ont créé Holy Owly, une application ludique destinée aux enfants de 3 à 11 ans. L’anglais facile et avec plaisir, ce pourrait être leur slogan, avec quand même quelques contraintes. L’enfant doit pouvoir pratiquer 5 minutes par jour six jours par semaine pour apprendre trois mots ou trois phrases sur un thème de la vie quotidienne.

Déjà une cinquantaine de classes en Franche-Comté utilisent l’application. Holy Owly peut également être utilisée à la maison. Diverses formules d’abonnement existent dont certaines incluent quinze minutes de conversation par semaine avec un anglophone pour réviser les notions acquises.

Les deux co-fondatrices ont décidé d’équiper gratuitement une école du quartier de Planoise, à Besançon.

Par ailleurs, elles essaient de développer l’application en Espagne où comme en France le niveau en anglais des enfants n’est pas très bon.

En matière d’apprentissage des langues, c’est plutôt du côté du nord et des pays scandinaves qu’il faudrait se tourner. S’il y a une recette magique, ils la connaissent depuis longtemps !

 
Holy Owly : Besançon : une appli pour mieux apprendre l'anglais à école
Reportage Thierry Chauffour, Jean-Stéphane Maurice avec Soane Nahil Céline Romming Professeur des école Stéphanie Bourgeois Co-fondatice Holy Owly Nathalie Elias Intervenante Holy Owly

Sur le même sujet

Sacquenay et Chazeuil : neuf éoliennes rejoignent un parc bourguignon déjà riche

Les + Lus