Cet article date de plus de 5 ans

Besançon : un incendie volontaire ravage en partie l'Hôtel de Ville

Le feu a pris vers midi place du 8 septembre. Un feu violent. Le secteur a été bouclé par les pompiers. Le feu serait d'origine volontaire.

© Jules Maisonneuve

Le reportage de la rédaction de France 3 Franche-Comté

durée de la vidéo: 02 min 06
Besançon : incendie volontaire de l'hôtel de ville


Les premières images filmées par un passant

durée de la vidéo: 00 min 25
Incendie à l'hôtel de ville de Besançon

Le feu est parti du rez-de-chaussée du bâtiment. Un bâtiment bien connu des Bisontins puisqu'il abrite la salle des mariages. Le panache de fumée était visible de loin ce midi depuis les hauteurs de la ville.

Au moins 4 camions de pompiers dont la grande échelle se sont rendus sur place. Soit une quarantaine de pompiers. A cette heure de forte affluence en centre ville, les terrasses des cafés aux alentours ont été évacuées. Les soldats du feu ont pu maîtriser assez vite le sinistre.

L'incendie de l'hôtel de ville de Besançon, le 25 juin 2015, avait ravagé les locaux mais n'avait fait aucun blessé.
L'incendie de l'hôtel de ville de Besançon, le 25 juin 2015, avait ravagé les locaux mais n'avait fait aucun blessé. © Gilles Baverel


Le feu à l'ancien hôtel de ville de Besançon
Le feu à l'ancien hôtel de ville de Besançon © Kiki Raing via Facebook


Un geste volontaire et malveillant : un homme interpellé


Un témoin sur place aurait entendu un bris de vitre. Notre journaliste Franck Menestret sur place confirme qu'un homme soupçonné d'être l'auteur du feu a été arrêté.

Cet homme d'une cinquantaine d'années a lancé deux cocktails Molotov à l'intérieur du bâtiment. Sans faire de blessés heureusement. Deux hommes ont été pris en charge par les secours après avoir inhalé des fumées.

L'individu, "bien connu" des services de police, "s'est présenté à l'Hôtel de Ville de Besançon en demandant à une employée présente de sortir", avant de lancer deux engins incendiaires à l'intérieur selon un témoin, indique le commissaire Benoît Desferet, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) du Doubs. L'homme, qui se déplaçait avec une ou des béquilles, a ensuite été interpellé dans les environs. 

"On n'a pas de certitude sur le nombre exact de protagonistes dans cette affaire", a ajouté Benoît Desferet. Une enquête est en cours. Elle devrait exploiter notamment des images de vidéosurveillance.

 

Un incendie en plein coeur de la boucle du Doubs


Le feu a pris au coeur du centre ville de Besançon
Le feu a pris au coeur du centre ville de Besançon © Google


 

Les deux étages ravagés par l'incendie


Le feu s'est propagé dans deux étages du bâtiment datant du 14e siècle. L'édifice est classé aux Monuments Historiques depuis 1912. 

Le maire socialiste de Besançon Jean-Louis Fousseret est actuellement en déplacement. Et devrait rentrer au plus vite dans la capitale comtoise.

Le bâtiment sera inaccessible au public pour plusieurs semaines. La célébration des mariages et baptêmes républicains du week-end, se déroulera par conséquent Salle Courbet, dans les locaux de la Mairie, rue Mégevand.

C’est avec une grande émotion que je déplore cet acte malveillant touchant, au-delà du bâtiment historique et des œuvres d’art qui y étaient exposées, au symbole que représente ce lieu, maison commune de toutes les Bisontines et de tous les Bisontins

explique le maire de Besançon dans un communiqué de presse publié dans l'après-midi.





 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers