Cet article date de plus de 5 ans

Les réactions politiques après l'incendie de l'Hôtel de Ville de Besançon

A gauche comme à droite, les élus condamnent l'attaque contre ce bâtiment symbole de la République. Les dégâts sont très importants. 

Jean-Louis Fousseret, maire PS de Besançon (Doubs)
Jean-Louis Fousseret, maire PS de Besançon (Doubs) © maxppp

Le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret le premier à réagir 

Je veux apporter mon soutien aux agents d’accueil de la Ville de Besançon et de l’Office de Tourisme présents dans les locaux au moment des faits. Leur courage et leur sang-froid ont permis d’éviter un drame... C’est avec une grande émotion que je déplore cet acte malveillant touchant, au-delà du bâtiment historique et des œuvres d’art qui y étaient exposées, au symbole que représente ce lieu, maison commune de toutes les Bisontines et de tous les Bisontins. 

 

Solidarité de nos voisins Bourguignons

 

François Sauvadet (UDI) investi tête de liste de la droite aux prochaines élections régionales condamne l'acte.

Je tiens à exprimer ma plus ferme condamnation contre cet acte criminel et mon entier soutien au personnel municipal de la Ville de Besançon. Je souhaite que la lumière soit faite au plus vite sur les motivations du criminel et que celui-ci réponde de ses actes devant la Justice au plus vite. Face à ces agissements d’une extrême gravité, c’est la plus grande sévérité qui doit s’appliquer.

 

Le Doubs réagit via sa présidente Christine Bouquin

J'ai demandé à ce que les services du Département se tiennent à la disposition de la ville de Besançon pour lui apporter toute l’aide qui lui sera nécessaire. J’apporte mon profond soutien à tous mes collègues élus, face à ce geste odieux qui s’attaque à un symbole républicain.
 

Les conseillers municipaux bisontins indignés

© Facebook
© Facebook


 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers politique