Besançon : “j’avais envie d’aller danser dehors, puisque l'on ne peut plus le faire dedans” 

A Besançon (Doubs), des danseurs ont envahi l’espace urbain samedi 15 janvier. Christelle Pinet, danseuse et vidéaste est l’auteur de ce projet.

Let'dance dans les rues de Besançon.
Let'dance dans les rues de Besançon. © Christelle Pinet

Le clip amène un peu de légèreté, de mouvement dans ce mois de janvier sous la menace d’un nouveau confinement en raison du covid. Christelle Pernet est danseuse, membre de la compagnie Pernette et de l’association grand écart qui fait la promotion de la danse notamment en milieu scolaire.

“J’avais envie d’aller danser dehors, puisqu’on ne peut plus danser dedans” résume-t-elle. L’invitation a été lancée au dernier moment. Une dizaine de danseuses ont répondu présent. Un casque sur la tête, leurs corps se sont mis en mouvement sous le regard surpris des passants qui n'avaient pas la bande son. Le résultat, un clip Boum-Flash sur le tube de David Bowie, "let’s dance". Quelle meilleure chanson pour réclamer le retour de la danse, de la culture dans nos vies.

Boum Flash

“Au départ, cela devait durer 5 minutes, on filmait. Et puis les danseuses ont apprécié, nous avons finalement tourné Place de la Révolution, Place Pasteur, puis Place Granvelle” résume Christelle Pernet.

"Si je ne peux pas danser, je ne suis pas bien"

Depuis le premier confinement, cette danseuse bisontine a travaillé avec la vidéo. “Je me suis filmées tous les jours dans mon appartement, pour combler le vide, le temps, ne pas devenir folle” confie -t-elle. Elle espère forcément la réouverture des cours de danse, des spectacles, mais ne se fait guère d’illusion face à l’épidémie de covid. Ce n’est pas pour demain. “Toutes les soupapes dont on a besoin dans la vie, les bars, les cinémas, on n’en n’a plus, alors il faut créer ces moments… c’est une bulle d’oxygène pour les  passants qui se sont arrêtés par là, pour ceux qui ont participé”.

“Il faut qu’on tienne, mais en tant qu’artiste, on a besoin d’un public, de partager notre art" affirme la danseuse. Christelle Pernet pourrait créer d’autres surprises dans la rue. En attendant, vous pouvez revoir ses portraits dansés publiés depuis plusieurs mois sur la page Facebook Portraits dansés dont celui de la chorégraphe et danseuse bisontine Nathalie Pernette.

L'ennui... from Christelle Pinet on Vimeo.

A Besançon d'autres artistes ont décidé de s'exprimer dans la rue. Le collectif Porte Avions va publier plusieurs clips chaque semaine. Le projet « Bez’dansons » s’étalera jusqu’en avril. Publiées les lundis et jeudis, les vidéos courtes, d’une à deux minutes, prendront toute place dans des lieux emblématiques de la ville, des « endroits très reconnaissables »

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
danse culture coronavirus/covid-19 santé société