Besançon : prison avec sursis pour deux “gilets jaunes” après les dégradations de ce samedi

Photo d'illustration / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Photo d'illustration / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Deux jeunes hommes de 19 et 21 ans ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Besançon. Ils s'en étaient pris à coups de barre de fer à un échafaudage installé sur la façade de la préfecture.

Par E.K. avec AFP

Deux "gilets jaunes" de 19 et 21 ans ont été condamnés lundi  respectivement à 3 mois de prison avec sursis et à 4 mois avec sursis et mise à l'épreuve pour des dégradations commises lors d'une manifestation samedi à Besançon.

"Ils ont reconnu avoir dégradé une porte devant la façade de la préfecture du Doubs, avec des éléments métalliques (type barres de fer), et lancé des canettes sur les forces de l'ordre", a indiqué le procureur de la République à Besançon, Etienne Manteaux.
 

Interdiction de manifester pendant 18 mois


Les deux hommes, domiciliés dans l'Ain, ont été jugés en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) par le tribunal correctionnel de Besançon. Leur peine a été assortie d'une interdiction de paraître dans le département du Doubs et d'une interdiction de participer à une manifestation publique pendant 18 mois.

Samedi à Besançon, trois autres personnes avaient été interpellées en marge d'une manifestation "pour les services publics" ayant réuni quelque 500 personnes, pour le 47e week-end de mobilisation des "gilets jaunes". Elles avaient été remises en liberté sans poursuite.

La préfecture avait évoqué "un noyau dur d'une centaine de gilets jaunes" qui s'en était pris "à coups de barre de fer" à un échafaudage installé sur la façade de la préfecture, où les forces de l'ordre n'étaient pas positionnées.

Les gendarmes mobiles, appuyés par des policiers locaux, avaient fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Il n'y avait eu aucun blessé.

Le media indépendant Radio Bip qui suivait la manifestation a pu filmer l'une des interpellations.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus