Cet article date de plus de 3 ans

Besançon : les propos de Mennel, la candidate de The Voice, font polémique

La candidate a été accusée de conspirationnisme et de promotion de l'islamisme. Elle a vivement démenti et a été soutenu par des internautes qui considèrent que ce lynchage a été motivé par du racisme. 
La chanteuse a été sélectionnée pour participer à l'émission The Voice.
La chanteuse a été sélectionnée pour participer à l'émission The Voice. © Capture d'écran du compte youtube Mennel Official
Les propos de la candidate du télécrochet The Voice diffusé sur TF1 font polémique. Dans l'un des messages controversés, publié au lendemain de l'attentat de Nice, sur son compte Facebook, supprimé depuis, elle écrit «C’est bon c’est devenu une routine, un attentat par semaine ! ! et toujours pour rester fidèle, le ‘‘terroriste’’ prend avec lui ses PAPIERS d’identité. C’est vrai que quand on prépare un sale coup on n’oublie SURTOUT PAS de prendre ses papiers !! #prenezNousPourDesCons». 

Le second message qui fait polémique a été publié le 1er août 2016, elle y écrit «les vrais terroristes c'est notre gouvernement». 

Depuis son passage dans l'émission, la chanteuse est pointée du doigt pour avoir tenu ces propos, en majorité par des personnalités ou des publications de l'extrême-droite. 




Sur les réseaux sociaux, la chanteuse est défendue par d'autres internautes qui disent que ce lynchage en ligne est motivée par du racisme envers la candidate arabophone et voilée. 





La chanteuse a réagi sur sa page facebook, disant être en colère.  «Comment imaginer défendre l’indéfendable !» écrit-elle, avant de «condamne[r] bien évidement avec la plus grande fermeté le terrorisme». Elle termine son post en évoquant la chanson qu'elle avait choisie lors de son audition, Hallelujah, symbole pour elle de «message d'amour, de paix et de tolérance».

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision économie médias culture