Ecco et Mennel : deux Franc-comtoises selectionnées dans l'émission The Voice

Ecco et Mennel, deux jeunes artistes bisontines à Paris
Ecco et Mennel, deux jeunes artistes bisontines à Paris

Après la sélection de la toute jeune Ecco, l'émission The Voice vient de sélectionner une autre jeune chanteuse bisontine : Mennel.  

Par Isabelle Brunnarius

C'est un hasard ! Les deux jeunes Bisontines Ecco et Mennel se sont rencontrées pour la première fois lors des auditions en septembre. Mennel, 22 ans, va à la rencontre d'Ecco et lui demande d'où elle vient. La réponse la surprend et l'amuse : de Besançon ! Les deux jeunes chanteuses ne se sont jamais croisées sur des scènes bisontines. Mennel chante rarement en public à part pour quelques concerts caritatifs. Autodidacte, elle joue aussi du piano. 
Ecco, elle, n'a que 16 ans et déjà des concerts à son actif avec Neptune quartet. Avec son groupe, ils ont joué aux Passagers du Zinc et dans d'autres lieux et viennent d'être sélectionnés pour une finale nationale d'un tremplin : 

Mennel, elle, confie n'avoir "jamais pu s'exprimer en delà de ma chambre". L'étudiante en master d'anglais à l'université de Franche-Comté n'a pas postuler elle même à The Voice. C'est l'équipe de production qui l'a contactée après avoir écouté ses enregistrements sur sa chaine Youtube.
 


C'est pourquoi, la Bisontine, vient de mettre entre parenthèses ses études pour, dit-elle, "voir où ma passion peut me mener et la partager avec le plus grand nombre. Je voudrais trouver ma place dans la musique !"

Et pour vous donner une idée de leurs prestations, voici les vidéos des deux Bisontines, Ecco et Mennel lors de leur passage à The Voice. Ecco a interpreté « Life on Mars » de David Bowie Mennel tandis que Mennel a choisi d'interpréter "Hallelujah" de Leonard Cohen avec une touche personnelle. Ses parents sont d'origine syrienne. La jeune femme a eu l'idée de chanter une petite partie de ce chant de paix en arabe.
Fatalement, elles vont être en compétition pour cette émission mais l'histoire ne dit pas encore si la rivalité va déborder des plateaux de TF1. Les Bisontins vont avoir du mal à les départager... 
 


 


 

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus