• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : à quoi ressemblera la police du quotidien à Planoise ?

© Max PPP / L'Est Républicain / Alexandre Marchi
© Max PPP / L'Est Républicain / Alexandre Marchi

Ce mercredi 13 mars, le ministre de l'intérieur Christophe Castaner se rend à Besançon pour inaugurer la nouvelle police du quotidien dans le quartier de Planoise. A quoi ressemblera-t-elle ? 

Par TMD

"Ce sera entre quinze et trente policiers supplémentaires qui seront affectés ici, à Besançon, pour faire en sorte que le quartier de Planoise ne sera pas un quartier de non-droits." Voici les mots du Maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret (LREM). 

Plus d'effectifs et l'aménagement d'un bureau de police sous la place Cassin, un plan d'action contre la délinquance mené de concert entre la ville de Besançon et le grand projet du gouvernement, dit de "reconquête républicaine". Un mesure qui concernait plusieurs dizaines de villes en France. 

Une présence policière permanante à Planoise qui devrait au moins rassurer les 20 000 habitants du quartier.

Pour chaque QRR, est créée par ailleurs une cellule de lutte contre les trafics sous l’autorité du préfet de département et du procureur de la République. 
"La police de sécurité du quotidien, ce n’est pas une police brutale qui inspire la peur, c’est une police forte qui inspire le respect. Les quartiers de reconquête républicaine ont été répartis là où la délinquance est la plus forte, là où nous devons la combattre avec plus encore d’intensité" a déclaré le Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, qui sera en déplacement ce mercredi 13 mars à Besançon. 

A lire aussi

Sur le même sujet

quelle école pour Deluz ?

Les + Lus

Les + Partagés