• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : Revivez l'arrivée de la première rame du tramway

Ce matin, branle-bas de combat : nous sommes sur le pont pour vous faire vivre l’événement : l’arrivée de la première rame du tram de Besançon. En direct, sur le terrain. Revivez l’arrivée de la première rame du tram avec nous. Comme si vous y étiez…

Par Catherine Eme-Ziri

De 5h à 16h30, nous avons publié photos, textes et interviews des acteurs et des spectateurs de cette première pour la cité comtoise. 

18h00 Première rame du tram : eh bé, je ne ferais pas ça tous les jours !

 / ©
/ ©

C’était sympa.
Il y avait du soleil (trop mais on n’a dit qu’on ne s’en plaindrait plus jamais après les 6 mois qu’on vient de passer… Plusieurs heures à plus de 30°, on ne savait plus comment c’était ! )
Les gens étaient contents. Les Planoisiens sont venus en voisins. Que le tram relie leur quartier au centre ville et à la gare Viotte, ce n’est pas rien. C’est même tout un symbole. Le tramway, c’est plus qu’une histoire de transport en commun c’est aussi une question d’urbanisme. Le président de la CAGB l’a dit. Le Préfet l’a souligné aussi.
Eux aussi, les « officiels », les « VIP » étaient contents comme tout. Jean-Louis Fousseret, on l’a vu ces derniers jours en situation plus délicate.
Avec Marisol Touraine à l’hôpital. Pas un bon souvenir pour lui. L’inauguration du Pôle cancer, de 40 millions, était un peu gâchée par des manifestants qui ont mobilisé les forces de l’ordre et les médias.
En conférence de presse sur les dégradations recommencées au cimetière de Saint-Claude. Pas fun…
Là, aujourd’hui, c’était réussi. C’était de « la communication positive ». Même les grincheux en avaient le bec cloué. Oui, le tram se fait, avance « même si la rame est immobile » comme l’a dit le préfet, Stéphane Fratacci.
Alors, oui, Jean-Louis Fousseret était tout sourire. Les hommes de l’art l’ont dit et répété : le tram tient dans l’enveloppe et les délais… De là à dire qu’un homme politique tient… ses promesses.

De toute façon, une chose est claire : il reste encore 18 rames à accueillir à Besançon. On en fera beaucoup moins …

16h00 Jean-Louis Fousseret : "Et tout ça sans augmentation des impôts"

 / ©
/ ©

15h30 Conférence de presse relayée en direct par Catherine Eme-Ziri sur twitter

 / ©
/ ©

12h05 En direct

Pascal Gudefin et Aude Sillans pendant le direct du journal de midi sur France 3 / ©
Pascal Gudefin et Aude Sillans pendant le direct du journal de midi sur France 3 / ©



10h00 En attendant la suite...

 / ©
/ ©

Voici le camion qui va pousser la rame jusqu'au centre de maintenance.
Prochain temps fort : la conférence de presse à 15h avec, notamment, Jean-Louis Fousseret, maire de Beasançon et président de la CAGB. Il devait passer assister aux opérations ce matin mais il a été retenu par Michèle Delaunay, la ministre déléguée aux personnes âgées et à l'autonomie.

9h30 Le tram est sur les rails

 / ©
/ ©

9h23 Même satisfaction pour Monique et Daniel

9h04 Pascal Gudefin, un homme heureux

Pascal Gudefin : "Elle a de la gueule !"

8h25 Les Planoisiens sont venus en voisin, histoire de ne pas rater l'événement

Dès l'aube, ce matin, ils étaient déjà plusieurs à être présents sur place pour assister à l'arrivée de la première rame. Ils en sont déjà fans ! Leurs premières impressions en interview.

 / ©
/ ©
Jean-François content pour Besançon
 / ©
/ ©

Dominique est arrivée vers 6h pour admirer le tramway

8h03 Installation de la rampe

Les hommes en fluo s'activent pour préparer la petite pente. Elle permettra à la rame de descendre doucement jusqu'aux rails. Pascal Gudefin, directeur du projet du tramway pour la CAGB, fait remarquer que ces hommes, qui appartiennent à différentes entreprises, travaillent pour la première fois ensemble.

 / ©
/ ©
 / ©
/ ©

7h00 Lever de rideau

 / ©
/ ©
 / ©
/ ©

6h30 L'attente

Tout est prêt pour dévoiler la première rame du Tramway bisontin au grand jour. Seul un immense drap recouvre la machine.
 / ©
/ ©

5h20 Arrivée de la rame Victor Hugo

 / ©
/ ©

A lire aussi

Sur le même sujet

Signature du plan Schuman le 18 avril 1951

Les + Lus