Bugs à répétition pour l'attribution des cartes grises par internet à Besançon

© Julio Palaez pour Le Républicain Lorrain
© Julio Palaez pour Le Républicain Lorrain

Depuis le 2 octobre, les procédures de carte grise ne se font plus en préfecture, mais sur internet ou chez certains professionnels habilités. Objectif : un gain de temps et d'autonomie. Mais le constat est tout autre.

Par Fabienne Le Moing

Toutes les démarches d'immatriculation sont désormais accessibles en ligne à cette adresse. L'adresse du site de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) ou encore chez quelques professionnels de l'automobile habilités (garagiste, concessionnaire, centre auto, société spécialisée…).

Les automobilistes doubistes reçoivent ensuite, quand tout se passe bien, leur carte grise par lettre recommandée à leur domicile.

Mais le passage à ce nouveau système ne se fait pas sans heurts. Cette dématérialisation génère une certaine pagaille auprès des usagers et des professionnels du secteur. Dysfonctionnements à répétition sur le site, suivi des dossiers impossible, ligne téléphonique payante et difficultés à avoir un interlocuteur… Les motifs de plaintes sont multiples.

Une sortie de crise d’ici à fin décembre ?

Le ministère de l’intérieur indique que des correctifs sont apportés régulièrement pour résorber les problèmes techniques et que l’ANTS a lancé « un recrutement assez large » de nouveaux téléopérateurs pour répondre aux demandes par téléphone.

En attendant, les retards s’accumulent et les délais s’allongent. Si vous avez besoin d’une nouvelle carte grise, compte tenu des anomalies actuelles, ne faites pas la démarche vous-même sur le site de l’ANTS, contactez plutôt un professionnel habilité.

Le bug autour des cartes grises
Un reportage de Cécilia Bres, Thierry Chauffour et Maxime Meuneveaux. Avec Vincent Martinez : mandataire automobile, Raphaël Bartolt : préfet du Doubs et Pierre-François Guyenet : directeur du CERT (Centre d'Expertise et de Ressources Titres).

 

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus