Canicule à Besançon : des personnes vulnérables surveillées par le CCAS

Publié le Mis à jour le

Certains dorment dehors, d’autres personnes sont seules et âgées, il fait un temps à prendre soin des autres. Le CCAS a mis en place une série d'actions pour que tout le monde passe les grosses chaleurs sans encombre.

Lors de grosses chaleurs, les personnes de grand âge sont les plus vulnérables. Avec l’âge, le corps fait moins de réserves d’eau et transpire moins. Les seniors ont donc plus de mal à maintenir leur température normale de 37 degrés. En période de grosses chaleurs, cette dernière augmente et on parle de coup de chaleur et de déshydratation à partir d’une température de 38,5 degrés.

Lorsque le niveau 3 du plan canicule est déclenché, les salariés du Centre Communal d'Action Sociale de la ville de Besançon appellent une fois par jour une liste de 200 personnes. Ces personnes ont été repérées comme personnes fragiles, vulnérables. Ce sont principalement des personnes de grand âge, des personnes en situation de handicap, qui vivent seules.

Une sentinelle  de son côté, arpente les rues de Besançon. A 11h ce matin, le thermomètre affichait déjà 34°. Sacs au dos remplis de bouteilles d’eau, Anissa et sa collègue infirmière sont à la recherche de personnes sans domicile fixe.

Actuellement en vigilance orange, les températures en Franche-Comté devraient baisser à partir de samedi 6 août.