CYCLISME. Classic Grand Besançon : Lenny Martinez (Groupama-FDJ) s’impose, le Bisontin Clément Berthet termine 8eme

Le Français Lenny Martinez (Groupama-FDJ), s’est logiquement imposé ce vendredi 12 avril sur la 4e édition de l'épreuve cycliste Classic Grand Besançon. Le coureur de 20 ans, formé en Franche-Comté, devance Victor Langellotti (Burgos BH) et son coéquipier David Gaudu. Le Jurassien Clément Berthet (Decathlon AG2R La Mondiale) termine huitième de la course.

Il n’y aura pas vraiment eu de suspense au sommet de la Malate cette année. Désigné comme le favori de cette 4e édition de la Classic Grand Besançon, le Français Lenny Martinez (Groupama-FDJ), 20 ans, s’est imposé avec brio ce vendredi 12 avril, au terme d’une course maîtrisée qui aura vu le jeune coureur tricolore faire la différence dans la montée finale. Il s’impose finalement en 4 heures et 9 minutes devant le monégasque Victor Langellotti (Burgos BH) et devant son coéquipier de la Groupama-FDJ, David Gaudu.

"Incroyable de gagner ici" 

Une belle revanche pour le Cannais d’origine qui avait dû se contenter de la deuxième place l’an dernier sur ce même parcours : "C’est incroyable de gagner ici" a réagi Lenny Martinez à l’arrivée, "J’ai fait tous mes exercices ici, sur cette côte quand j’était en formation à la Conti (Groupama FDJ). Je suis très content d’offrir cette victoire à l’équipe. J’ai attaqué plus tôt que l’an dernier (à 3 kilomètres du sommet). J’ai vite creusé l’écart mais c’était difficile. J’ai vu un coureur revenir dans mon sillage et je me suis dit qu’il ne fallait pas que je lâche. Je l’ai finalement distancé donc je suis très content" s’est félicité le grimpeur, déjà vainqueur de trois courses professionnelles cette saison (la Classic Var, le Trofeo Laigueglia en Italie, la Classic Grand Besançon) et porteur du maillot rouge de leader sur La Vuelta pendant deux jours.

Côté Franc-Comtois, le Bisontin Clément Berthet (Decathlon-AG2R La Mondiale) s’offre une jolie huitième place au sommet de la Malate, montée qu’il connaît très bien pour la pratiquer quasiment tous les jours. La côte finale se situe à quelques kilomètres seulement de sa maison, située à Montfaucon. "Ca fait super plaisir de courir à domicile" se réjouissait d’ailleurs le Franc-Comtois avant le départ à notre micro."Ce sont mes routes d’entraînement. Courir à la maison, devant la famille, ça donne une motivation supplémentaire". Un élan qui lui aura finalement permis de décrocher un beau Top 10 à l'arrivée. 

Delacroix dans l'échappée, Vuillermoz 28eme

C’est pourtant un autre Franc-comtois qui a animé la plus grande partie de la course : le Jurassien Théo Delacroix (Saint-Michel-Mavic-Auber-93) était présent dans l’échappée du jour aux côtés de cinq autres coureurs : Alan Jousseaume (Total Energie), Jérémy Leveau (Van Rysel-Roubaix), Mael Guégan (Cicu Nantes Atlantique), Enekoitz Azparren Irurzun (Euskaltel-Euskadi) et le Norvégien Adne Holter (Uno-X Pro Mobility). Ce groupe de tête a compté jusqu’à cinq minutes d’avance sur le peloton, avant d’exploser dans la première ascension de la Malate.

Encore en tête à 15 kilomètres de l’arrivée, Delacroix a finalement lâché face au retour du peloton, laissant Holter s’envoler en tête. Le Norvégien, bien entamé physiquement, n’a rien pu faire seul devant face à l’attaque des leaders de la Groupama. Rejoint puis logiquement dépassé par Lenny Martinez et David Gaudu, Théo Delacroix termine loin, à une anecdotique 65e place. À noter la place, plus décevante de l'autre Jurassien Alexis Vuillermoz, qui termine 28ème. Peut-être une façon pour celui qui raccrochera en fin de saison  de s’économiser un peu avant d’offrir demain un dernier tour de piste à ses supporters, sur ses terres, dans le Jura.

 • Tour du Jura : samedi 13 avril 2024

 • Tour du Doubs: dimanche 14 avril 2024, à suivre en direct sur le site internet de France 3 Bougogne-Franche-Comté 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité