Début des épreuves pour les 20 finalistes du concours des jeunes chefs d'orchestre à Besançon

Les concurrents du 53 eme concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon
Les concurrents du 53 eme concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon

Aujourd'hui commencent les épreuves du 53 eme concours des jeunes chefs d'orchestre. Une édition qui s'annonce relevée car il n'y a jamais eu autant de candidats pour cette prestigieuse compétition internationale. Nous vous proposerons chaque jour un reportage sur ces sélections. 

Par Isabelle Brunnarius

296 candidats de 46 nationalités ont passé les sélections dans quatre villes du monde (Berlin, Besançon, Pékin et Montréal) et seulement 20 candidats ont été retenus. Hier, les jeunes chefs ont appris qu'ils allaient devoir interpréter le 1 er mouvement de la 4 eme symphonie de Beethoven. 
Le plus jeune candidat vient  d'Allemagne, il a seulement 15 ans et s'appelle Nicolò Umberto FORON. Il commence le violoncelle à l’âge de 4 ans et le piano à 7 ans. Il prend sa première leçon de direction à l’âge de neuf ans avec Peter Kuhn. Sur le site internet du concours, il est précisé qu'en "2011, Nicolò participe au Festival de Música de Almansa et dirige des musiciens du Deutsche Oper Berlin, du Berliner Philharmoniker, du Bergen Philharmonic Orchestra, du Wiener Philharmoniker, du Detroit Symphony Orchestra et du Lucerne Festival Orchestra. En janvier 2012, il est invité à diriger le Het Zeeuws Orkest aux Pays-Bas pour la tournée du nouvel an."

Dans ce premier épisode, nous assistons au tirage au sort des candidats pour les 1/8 de finales : 


Nous faisons connaissance avec Michael Flaschberger : "il apprend le violon et l’alto dans sa ville natale, Klagenfurt en Autriche. Il commence à étudier la direction à 19 ans à Klagenfurt et à Graz. Pendant ses études, il dirige divers ensembles universitaires, notamment à la Stephaniensaal, ainsi que des opéras. Il gagne en 2011 le premier prix du Concours international de direction d’orchestre symphonique de Moldavie et dirige l’année suivante l’Orchestre philharmonique national de Moldavie. En 2005/08 puis en 2010/13, il est chef d’orchestre du Grazer BläserVielharmonie. Il est aussi invité à diriger l’Ensemble d’Accord Pittental sur instruments ancien en 2011. Au printemps 2007, il est étudiant lors de la tournée d’été de l’orchestre des jeunes Gustav Mahler. Lors de la saison prochaine, il dirigera de nouveau l’Orchestre philharmonique national de Moldavie."

Autre rencontre : celle avec Szymon Makowski." En 2011, il termine ses études de direction d’opéra et d’orchestre symphonique au Conservatoire de Poznan. Ces dernières années, il participe à des concours de direction tels que le Concours Dmitri Mitropoulos à Athènes et le Concours Lutoslawski en Pologne. Il participe à plusieurs masterclasses avec J.M.R. Tortajada (Espagne), Gabriel Chmura (Pologne), Alexander Polishchuck (Portugal) et trois fois en Italie sous les conseils du maestro Gianluigi Gelmetti : il y est à chaque fois invité à diriger les concerts de clôture. Il travaille comme chef assistant avec Walter E. Gugerbauer ainsi qu’avec Tomasz Szreder, Marcin Sompolinski et Andrzej Knap. Szymon Makowski a dirigé des orchestres prestigieux tels l’Orchestre symphonique de Sanremo, l’Orchestre symphonique de la Radio nationale polonaise,l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l’orchestre du Festival de Sofia et l’Orchestre philharmonique de Poznan. Son expérience en direction d’opéra se développe lors de son travail à l’Opéra de Wroclaw, au Théâtre Musical de Lublin et à l’Opéra de Poznan."

DMCloud:105811
Episode 1 : concours des jeunes chefs
Avec Jean-Michel Mathé, directeur du Festival; Michael Flaschberger, chef d'orchestre autrichien et Szymon Makowski chef d'orchestre polonais

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus