Cet article date de plus de 4 ans

Deux interpellations après l'agression de contrôleurs Ginko aux Clairs-Soleils

Deux hommes ont été interpellés cette semaine, suspectés d'être les auteurs de l'agression contre des contrôleurs du réseau Ginko dimanche dans le quartier des Clairs-Soleils à Besançon. Il s'agit d'un majeur et d'un mineur.
© f3fc
Les interpellations ont eu lieu mardi et jeudi.

Les deux hommes arrêtés par les policiers de Besançon sont suspectés d'avoir porté des coups aux deux vérificateurs du réseau Ginko, agressés par un groupe de jeunes à l'arrêt Bois Saint-Paul dimanche. Les victimes avaient été hospitalisées.

Identifiés "principalement par la vidéosurveillance", les deux suspects ont eu des comportements différents devant les enquêteurs. Le plus jeune s'est montré "ultra-agressif", rapporte le commissaire Léonard Fauvet. Le mis en cause a été présenté au juge des enfants ce jeudi.

Le trentenaire, pour sa part, a reconnu être sur les lieux de l'agression, mais il assure qu'il n'a fait que se défendre.

Il sera jugé en comparution immédiate cet après-midi

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports faits divers