Cet article date de plus de 5 ans

La grande vente des Manches à Balais

Les Manches à Balais vident ce dimanche leur grenier et tous les étages de l'ancienne école qu'ils occupaient à Besançon depuis 1993. La ville qui leur prêtait ce bâtiment dans le quartier Bregille de Besançon veut le récuperer. L'occasion pour Danielle et Jean-René Bouvret d'arrêter leur activité.
La vente des Manches à Balais à Besançon
La vente des Manches à Balais à Besançon
Dès 7h30.. les plus avertis des acheteurs attendent sous la pluie fine dans la cour de cette école de Bregille-village. Mais, c'était dit, le grand déballage des Manches à Balais ne commencera qu'à 8heures et des poussières d'étoiles. Des constellations de souvenirs émergent en farfouillant dans les cartons et sur les tables patiemment agencées par les comédiens depuis des semaines. Ce dimanche, une dizaine d'amis sont venus donner un coup de main à la famille Bouvret pour tenir les caisses et assurer le ravitaillement. La vente est prévue non-stop jusqu'au soir et tout doit partir !
300 marionnettes ont déjà pris le chemin du Musée Comtois de la Citadelle. 

Voici le reportage tourné ce matin lors des premiers moments de cette vente exceptionnelle. Marionnettes, décors, éclairages, costumes, affiches et bibis en tout genre ont trouvé preneurs. Leurs nouveaux propriétaires vont leur donner une autre vie. Aujourd'hui à Bregille-Village, la nostalgie a laissé la place à l'imaginaire.

durée de la vidéo: 02 min 03
La grande vente des Manches à Balais

A écouter, l'interview entière de Mélanie Bouvret  : 

durée de la vidéo: 04 min 06
Interview de Mélanie Bouvret, artiste du spectacle vivant et fille des Manches à Balais

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine