Inondations à Besançon : la mairie demande l'état de catastrophe naturelle

© Sarah Rebouh
© Sarah Rebouh

Après la forte crue du Doubs qui a inondé certains secteurs de la ville, la mairie invite les sinistrés à se faire connaître et à déposer au plus vite un dossier auprès de leur assureur. 

Par S.C avec communiqué de presse

Le Maire de Besançon, Jean-Louis FOUSSERET, va déposer ces prochains jours au nom de la Ville de Besançon une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture du Doubs.

Afin de constituer le dossier, les particuliers et professionnels ayant subi des dommages suite aux inondations sur le territoire de la commune de Besançon, sont invités à transmettre le plus rapidement possible un courrier à la Ville de Besançon.

Les informations à transmettre à la mairie si vous avez été inondé 


• les coordonnées du demandeur sinistré
• la date, le lieu et la nature du sinistre
• une description sommaire des dégâts
• la hauteur d’eau dans les habitations ou locaux
Vous pouvez  si possible joindre des photos, à l’adresse suivante
  • Mairie de Besançon
  • Bureau des Assurances
  • 2 rue Mégevand
  • 25000 BESANCON
  • ou par courrier électronique à l’adresse assurances@grandbesancon.fr 


Les personnes sinistrées doivent en parallèle déclarer le sinistre auprès de leur compagnie d’assurance dans les 5 jours suivant l’événement.

Le dossier ainsi constitué sera envoyé par la Mairie à la Préfecture, qui transmettra le dossier au Ministère de l’Intérieur.

Si la commission interministérielle donne un avis favorable à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, un arrêté interministériel sera publié au Journal Officiel et déterminera les communes et les périodes concernées.

Dès la publication de l’arrêté, il appartiendra alors aux habitants de saisir sous 10 jours leur assureur pour engager une procédure d’indemnisation éventuelle.

Sur le même sujet

C'est votre tour - Formation sellier-bourrelier Haras de Besançon

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés