JO2020 : Julliette Labous, seule Française engagée dans l'épreuve de cyclisme sur route, a bien défendu ses chances !

La Bisontine Juliette Labous a fait, jusqu'au bout partie de la tête de la course, mais elle a craqué en toute fin d'épreuve. Les espoirs de médaille se sont envolés. Elle termine 30 ème. Prochain rendez-vous olympique : mercredi pour le contre-la-montre.
Juliettte Labous durant son échappée durant l'épreuve de cyclisme sur route aux JO de Tokyo, 25 juillet 2021
Juliettte Labous durant son échappée durant l'épreuve de cyclisme sur route aux JO de Tokyo, 25 juillet 2021

Juliette Labous, 22 ans, est la seule Française sélectionnée pour deux des épreuves de cyclisme féminin. Licenciée au VC Morteau-Montbenoit, elle participe pour la première fois à des Jeux Olympiques.

Malheusement, c'est une Autrichienne, 30 ans, qui rafle la médaille d'or à la surprise générale : Anna Kiesenhofer est arrivée première au pied du Mont Fuji. Annemiek van Vleuten apporte une médaille d'argent aux Pays-Bas, à 1 min 15 sec de Kiesenhofer. Le bronze revient à l'Italienne Elisa Longo Borghini, qui termine à 1 min 29.

Concernant Juliette Labous, elle est restée jusqu'au bout dans le groupe des meilleures, et a même réussi à en sortir à 10 km de l'arrivée pour tenter d'aller chercher une médaille. Reprise, elle a craqué en toute fin de course et termine 30e à 3'22.

Prochaine chance de médaille pour Juliette Labous : le contre-la-montre. L'épreuve aura lieu mercredi 28 juillet, départ à 11 h 30 sur un circuit de 22,1 km avec 423 mètres de dénivelé.

Juliette Labous a tenté le tout pour le tout

Juliette Labous a tenté de sortir du peloton pour aller chercher les échappées à 15 km du but. Elle n'a pas compris la stratégie des Néerlandaises, grandes favorites : "Quand je voyais qu'on ne revenait pas du tout, que personne ne roulait, je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose. Je suis peut-être partie un poil trop tard ou trop tôt mais c'est surtout dommage que personne ne soit venu avec moi. C'était une course particulière.
L'échappée a pris énormément de champ et personne ne roulait derrière, c'était incompréhensible. Moi, j'étais seule, je ne pouvais pas influer sur la course.
Maintenant, je vais essayer de bien récupérer pour le chrono de mercredi. J'ai deux jours, ça ne devrait pas être un souci." (AFP)

Explication à cette "apathie" du peloton : les coureuses ont réussi à rattraper celles qui s'étaient échappées, toutes pensaient-elle, toutes sauf une, qu'elles ont "oubliée" et c'est elle, l'Autrichienne Anna Kiesenhofer qui a remporté la médaille d'or... Sur ces épreuves, pas d'oreillettes entre les participants et les directeurs de course. Grosse déception donc pour la Néerlandaise Annemiek van Vleuten, deuxième, qui, en franchissant la ligne d'arrivée, pensait avoir l'or !

JO2020 : Julliette Labous, seule Française engagée dans l'épreuve de cyclisme sur route, a bien défendu ses chances !

 

 

 

  
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport cyclisme