Morgan Kneisky : à 34 ans, il a fait son "dernier tour de piste", aux championnats du monde, à Roubaix

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Eme-Ziri
Roubaix, dimanche 24 octobre, Morgan Kneisky (à gauche) et son équipier Benjamin Thomas après l'Américaine
Roubaix, dimanche 24 octobre, Morgan Kneisky (à gauche) et son équipier Benjamin Thomas après l'Américaine © France Télévisions

Fin de carrière pour le cycliste bisontin Morgan Kneisky, notamment 4 fois champion du Monde sur piste, dont trois fois pour la course "à l'américaine" et il ne sera pas champion du Monde une 5ème fois dimanche 24 octobre. Mais le vélodrome de Roubaix lui a réservé une standing ovation.

Morgan Kneisky a fêté ses 34 ans le 31 août dernier, 34 ans, l'âge de raccrocher. Il a mis fin ce dimanche 24 octobre à une carrière brillante dans le cyclisme, un peu de route et surtout beaucoup de piste. 

A Roubaix, ce dimanche 24 octobre, il s'est aligné avec son compère Benjamin Thomas sur la course "américaine", son épreuve fétiche. Mais, les deux Français ne sont pas montés sur le podium. La médaille d'or a été remportée par la paire danoise,  Lasse Norman Hansen et Michael Morkov, déjà championne olympique à Tokyo. Ils ont battu les paires de l'Italie (Consonni/Scartezzini) et de la Belgique (De Ketele/Ghys) dans cette course longue de 200 tours, soit 50 kilomètres entrecoupés de 20 sprints. La Grande-Bretagne s'est classée quatrième à égalité de points avec la France, Morgan Kneisky et Benjamin Thomas, qu'elle devance au bénéfice du dernier sprint.

Et voilà, le dernier tour de piste de Morgan Kneisky ne lui a pas permis d'ajouter une médaille à son palmarès. Mais le Bisontin n'a pas à regretter : il a dominé la piste durant plusieurs années. La preuve, le vélodrome de Roubaix lui a réservé une standing ovation, en bon français, pour saluer la carrière d'un grand champion. Morgan Kneisky n'a pas pu retenir ses larmes.

La piste, forever...

La route n'a pas été son terrain de jeu, il a changé souvent d'équipe professionnelle mais c'est sur la piste qu'il a construit sa carrière avec brio.

Il fait ses permiers tours de roue sur le vélodrome à Besançon. Et très vite brille en compétition. Il est professionnel durant 10 ans, de 2010 à 2020.

Sur la piste, son élément de prédilection, il gagne un titre de champion du monde, en scratch. C'est en Pologne en 2009. Avec cette médaille d'or, il bluffe le monde du cyclisme où personne ne l'attendait. À 22 ans, il entre dans la cour des grands ce jour-là...

Mais ce n'est pas au scratch qu'il va façonner son palmarès, c'est dans la course "à l'américaine" ou "Madison", du nom du premier endroit où une course de ce type s'est déroulée, le Madison Square Garden à New York. La course se dispute par des équipes de 2 coureurs qui se relayent sur l'anneau et qui disputent des sprints intermédiaires lesquels donnent des points et des distances parcourues.

Dans cette discipline, il arrache 3 fois le titre de champion du monde avec 3 partenaires différents. En 2013 à Minsk, en Biélorussie, c'est avec Vivien Brisse, puis en 2015 c'est avec Bryand Coquard à Saint Quentin en Yvelines et, dernier titre en 2017, Benjamin Thomas est son équipier, à Hong Kong.

A ces titres en or, ajoutons que Morgan Kneisky est aussi monté sur le podium à 4 reprises : 2 places de 2ème et 2 places de 3ème..

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.