• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Parcoursup : que sont devenus les “Oui, si” admis à l'université ?

Léo et son tuteur à la fac de sport de Besançon / © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard
Léo et son tuteur à la fac de sport de Besançon / © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard

Les élèves de Terminale sont en pleine phase de formulation de leurs voeux d'orientation. L'an dernier, 150 étudiants ont été admis en Franche-Comté avec un "oui,si". Certaines filières leur imposent et proposent un accompagnent pour se mettre à niveau. 

Par Sophie Courageot

Léo Corberand vient d'un bac pro en maintenance industrielle. Il a été admis à l'UFR Staps à la rentrée 2018. Son admission a été conditionnée à une remise à niveau. Léo fera sa première année de licence en deux ans. Il est suivi par un étudiant tuteur. Léo bénéficie de cours de soutien par des enseignants dans les matières scientifiques, les plus difficiles.  

Une façon pour la fac d'accueillir des élèves en provenance des filières pro et technique.

Jusqu'ici le taux de réussite des élèves venant de bac pro n'était que de 5% à l'UFR Staps. "L'équité c'est traiter les profils différement selon leurs besoins. Certains étudiants ont besoin d'un accompagnement pour mieux réussir" explique Frédéric Muyard, vice président formation et vie étudiante à l'Université de Franche-Comté.

Léo a obtenu haut la main son premier semestre. 

 
Parcoursup : l'accompagnement après un oui si. Exemple en Staps à Besançon
Avec Vincent Peseux Directeur UPFR Staps Frédéric Muyard Vice-président formation et vie étudiante Université de Franche-Comté Benjamin Kogler Tuteur, étudiant en troisième année de staps Léo Corberand Etudiant en première année de staps (licence aménagée) Reportage C.Schulbaum, L.Brocard.

Pour l'instant à l'université de Franche-Comté, seuls sciences et Staps et Droit proposent cet accompagnement aux élèves ayant obtenu un "Oui, si". A la rentrée 2019, suivront les sciences humaines. 

 

Les étapes de Parcoursup 2019


Parcoursup, c'est la plateforme qui remplace depuis 2018 APB, admission post bac.

Au 20 voeux maximum formulés par les élèves de Terminales, les réponses des écoles ou université sont positives, négatives et parfois c'est un "oui, si". 

Un  "oui si" signifie que pour être accepté définitivement dans une formation, il vous faudra suivre un parcours de formation personnalisé (remise à niveau, soutien, tutorat …). Parcoursup étudie votre dossier et estime vous avez besoin de renforcer certaines compétences nécessaires pour réussir dans l'école ou la formation choisie.
 
parcoursup calendrier

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus