• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La prostitution masculine existe-t-elle à Besançon ?

© bark / flickr cc
© bark / flickr cc

Révélée par le drame du Café du Théâtre, la prostitution des hommes semble être un épiphénomène dans la capitale comtoise. 

Par Sophie Courageot

Prostitution : acte par lequel une personne consent à des rapports sexuels contre de l'argent

Le Petit Larousse


Elle est au coeur des débats du procès du Café du Théâtre. Lors de l'enquête, Arnaud Gijbels a reconnu les faits. Il avait depuis plusieurs mois des relations tarifées avec la victime Pascal Legal. Ce fait divers cache-t-il une prostitution au visage masculin à Besançon ? La réponse est non.

La police surveille la prostitution. Sous toutes ses formes. Que ce soit pour les femmes. Ou les hommes.
Lors de l'enquête sur l'assassinat de Pascal Legal, les policiers ont découvert les liens qui unissaient le gérant à certains jeunes. "Le milieu de l'homosexualité est un milieu clos... Il peut y avoir des arrangements entre gens qui se connaissent....mais ça a été une découverte. On n'avait jamais vu ça avant. On n'a jamais vu cela après", explique le commandant de police Patrick Le Barre patron de la police judiciaire de Besançon.

Pour le policier, l'affaire a levé le voile sur quelques faits de prostitution masculine. "Parce que cet événement dramatique est arrivé, les gens ont été obligés de parler" explique t-il. 

Une prostitution invisible proche du zéro...

Pour le commandant de police Fabrice Charligny, ces faits sont très anecdotiques. "Ce n'est pas une prostitution visible sur la voie publique. Pas une prostitution de réseaux comme on peut l'avoir pour les femmes", dit-il. 

Certains lieux de rencontres bisontins sont connus et fréquentés par les homosexuels. Vie privée, échangisme, prostitution : la frontière reste difficile à cerner. 

... bien moindre que celles des femmes

A Besançon, les seuls chiffres dont disposent le mouvement du Nid sont ceux de la prostitution féminine. En 2012, les bénévoles de l'association sont entrés en contact avec 53 personnes sur Besançon. Toutes des femmes. Une partie visible de l'iceberg selon le rapport d'activité du Nid.

Prostitution et proxénétisme

Lors de ce procès en assises, les jurés doivent juger un crime. Celui de l'assassinat du gérant du café du théâtre. Ils jugent aussi l'infraction pénale liée à ce drame.

Marouane Chkarmi, bisontin de 34 ans avait présenté l'assassin présumé à Pascal Legal. Il aurait touché au passage de l'argent. Par générosité de Pascal Legal a-t-il dit pendant l'enquête.

La prostitution masculine phénomène de l'ombre se retrouve aujourd'hui sous une inattendue lumière. A la barre. Dans un palais de justice.  




 


A lire aussi

Sur le même sujet

Tuto : comment vérifier une information en ligne ?

Les + Lus