• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tout terrain : Doubs you paddle ?

© Clément Jeannin
© Clément Jeannin

Si vous êtes à la recherche d’un sport aquatique alternatif, vous avez forcément déjà entendu parler du paddle. Loin des mers du sud de la France, un club d’Avanne à proximité de Besançon vous propose d’en pratiquer à côté de chez vous, sur le Doubs.

Par Robin Crumière

Vous en avez probablement déjà vus. Ils naviguent partout en France, sur un lac, en mer ou au milieu d’une rivière … Avec leur planche, leur pagaie et leur casquette, les « paddlers » découvrent le paysage qui les entoure depuis l’eau.

Le « stand up paddle », c’est un sport hybride, entre la pirogue et le surf moderne. Depuis 2009, la Fédération Française de Surf a une section dédiée au paddle et presque dix ans plus tard, ce sport ne cesse de toucher de plus de plus de monde chaque été.


Doubs Paddle initie les amateurs


Nous avons rencontré Laurent Guyout, gérant du club Doubs Paddle. Idéalement situé à Avanne à côté de Besançon, Laurent initie les amateurs au paddle depuis un peu plus d’un an sur les bords du Doubs. Son club a beaucoup grandi et compte 61 adhérents aujourd’hui contre 15 en 2017, un beau succès pour un sport à la mode depuis ces dernières années.
Depuis peu, le club Doubs Paddle est affilié à la Fédération Française de Surf et encadre, conseille et prête du matériel à tous ceux qui souhaitent s’y essayer.

Parmi ses aventuriers, Lise Mouge a tenté l’expérience. C’est l’arrivée de l’été et l’aspect familial de l’activité qui l’a motivée. Depuis la terre ferme, nous l’avons vue évoluer sur sa planche comme un poisson dans l’eau. Encore hésitante dans ses mouvements, elle cherchait son équilibre en le perdant parfois mais qu’importe, elle est revenue sur la berge, trempée mais avec le sourire jusqu’aux oreilles et l’envie de progresser.

A l’inverse, Benoît Laurençot est un habitué des sports de glisse. Il y a trois ans lorsqu’il est rentré du Mexique, il n’a pas trouvé la mer en Franche-Comté pour ressortir sa planche de surf ... donc il a décidé de faire du paddle, pour travailler sur son équilibre, être en contact avec la nature et garder une bonne condition physique.


Les berges d'Avanne permettent aux amateurs du paddle de naviguer dans un cadre idéal. / © Clément Jeannin
Les berges d'Avanne permettent aux amateurs du paddle de naviguer dans un cadre idéal. / © Clément Jeannin


Un sport accessible qui s’adapte à tous


Le paddle touche assez de disciplines pour que chacun y trouve son compte. Les familles l’utilisent pour les balades, les randonnées ou la pêche, les sportifs s’en servent pour faire du surf ou des courses et d’autres y font même du yoga, en équilibre sur leur planche au beau milieu d’un lac.

Elle est ici, la grande évolution du paddle. Aujourd’hui les modèles gonflables s’achètent dans chaque magasin de sport et prennent la place d’un sac à dos, le paddle est aujourd’hui un sport familial et amusant, praticable n’importe où.
Il n’est donc plus obligatoire de traverser la France pour s’essayer au paddle, chacun peut en faire sur les lacs ou en rivière.

Même si c’est surtout une activité familiale, certains ont pris conscience des possibilités qu’offre le paddle et se lancent des défis complètement fous, sur cette petite planche qui porte de plus en plus de monde chaque jour.


Aline Bilinski et Clément Jeannin sont allés découvrir le paddle. Mais comme notre caméra n'est pas étanche, ils ont préféré rester sur la terre ferme ...
Tout terrain : paddle sur le Doubs
De plus en plus le paddle est sollicité pendant l'été. Près des lacs, des rivières, parfois même des mers ... mais depuis une petite année, il est possible d'en faire à côté de Besançon. Tout Terrain vous emmène à Avanne, histoire de profiter du soleil en flottant sur le Doubs. Attention : crème solaire obligatoire ! Reportage Aline Bilinski, Clément Jeannin, Marie Loir. Intervenants : Céline Maichère, paddleuse débutante ; Laurent Guyout, président fondateur de Doubs Paddle ; Lise Mouge, paddleuse débutante ; Sabine Armbruster, licenciée de Doubs Paddle ; Benoît Laurençot, licencié de Doubs Paddle.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus