Coronavirus, covid-19 : le port du masque désormais obligatoire dans de nouveaux secteurs dans le Doubs

Le préfet du Doubs vient d'annoncer une extension du port du masque dans de nouveaux secteurs dans le département du Doubs. Le masque était déjà obligatoire en centre-ville de Besançon et Montbéliard. Détails.

© PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Le Premier ministre Jean Castex a indiqué vendredi 11 septembre que 42 départements étaient classés en zone de circulation active du coronavirus. En Bourgogne-Franche-Comté, cela concerne uniquement le département de la Côte-d'Or, déjà en rouge depuis le 6 septembre. Dans le Doubs, la situation se dégrade au même rythme que chez nos voisins mais les voyants ne sont pas en rouge pour l'instant. 

Néanmoins, le virus circule. Pour réduire les risques de propagation et tenter de maîtriser la situation, le préfet du Doubs Joël Mathurin vient d'annoncer un renforcement des mesures dans le département du Doubs. Le port du masque est désormais obligatoire aux abords de tous les établissements scolaires : écoles, collèges, lycées. Il l'est également dans les zones commerciales.

A compter du 14 septembre 2020 et jusqu’au 12 octobre 2020, en complément des mesures actuelles aux centre-villes de Besançon et Montbéliard, le port du masque est obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus, et ce dans tout le département :

- non seulement au sein des galeries commerciales et espaces assimilés des grandes ou moyennes surfaces (supermarchés et hypermarchés) mais aussi sur leurs espaces de stationnement,

- dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées, 30 minutes avant et après l’ouverture et la fermeture de ces établissements sur l’ensemble du département.

"Il est rappelé que les mesures générales actuellement en vigueur doivent continuer à être respectées, notamment l’obligation de port du masque dans tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes et soumis à une déclaration au préfet de département en application du décret du 10 juillet 2020, ainsi que sur tout marché non-couvert, vide-grenier, brocante ou fête foraine" précise le préfet dans un communiqué.

"Des mesures coercitives pour les bars"

Le préfet du Doubs a également tenu à signaler que le temps de la pédagogie était terminé. "Je vais mettre en place des mesures coercitives pour les bars. Nous avons constaté encore ce week-end, des concerts dans les bars, des gens debout qui boivent, qui dansent, mais ce n'est pas encore possible" explique-t-il, tout en précisant que des mesures de fermeture administrative sont envisagées.

Un bar de Besançon est d'ailleurs dans le viseur de la préfecture pour non respect des règles de distanciation, liées à la crise sanitaire. Pour l'instant, aucune mesure concernant les horaires des bars n'a été prise. 

"Le port du masque obligatoire dans le centre-ville est très bien respecté pour toutes les générations. Les jeunes font l'effort. Nous sommes dans un taux d'incidence de 44 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants. Dans un département qui n'est pas rouge, il faut qu'on le reste aujourd'hui. Il faut continuer les efforts" ajoute-t-il.

Voir l'interview complète de Joël Mathurin, préfet du Doubs :
Covid-19 : Joël Mathurin, préfet du Doubs durcit les règles dans le Doubs
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 politique santé société