Éclairs, pluie et grêle, la nuit pourrait être très agitée en Franche-Comté

Après avoir balayé la Saône-et-Loire et la Côte d'Or, de violents orages accompagnés d'importantes chutes de grêle pourraient frapper la Franche-Comté dans la soirée ce mercredi 19 juin 2024. Mais le scénario de la nuit reste encore très incertain.

La nuit pourrait bien être très agitée ce mercredi 19 juin 2024 en Franche-Comté. Et la foudre frapper sans prévenir. Keraunos, l'observatoire français des tornades et des orages violents, a coloré en rouge les départements du Doubs, de la Haute-Saône, du Jura et du Territoire de Befort. Ils se trouvent sur la trajectoire de ce front orageux qui traverse le pays d'Ouest en Est, "avec risque de fortes chutes de grêle, pluies intenses, rafales localement supérieures à 90 km/h et activité électrique importante".

Une menace jugée très sérieuse aussi par le site météo franc-comtoise qui voit venir des conditions  "favorables au développement d’une ou plusieurs supercellules (orage rotatif) en fin d’après-midi entre la Saône-et-Loire et le département de la Côte d’Or" et une évolution ensuite vers la Franche-Comté de 18h à minuit.

D’après les paramètres atmosphériques, ajoute Météo franc-comtoise, des chutes de grêle sont possibles avec des grêlons qui pourraient avoir jusqu'à 3 ou 4 cm de diamètre localement.

En revanche, pas de rafales de 90 à 110 km/h comme en Bourgogne. Si la Côte-d'Or, Saône-et-Loire, Nièvre et Yonne, ont à nouveau été placés en vigilance orange orages par Météo France jusqu'à jeudi matin 6h, le Jura, comme les trois autres départements de Franche-Comté restent, eux, en vigilance jaune.

La préfecture du Jura appelé une nouvelle fois les habitants à la prudence. Le retour au calme est prévu en milieu de nuit.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité