Au Mali, le Russey a perdu l'un des enfants du pays

Damien Boiteux, soldat français tué au Mali le 12 janvier 2013 / © Droits réservés
Damien Boiteux, soldat français tué au Mali le 12 janvier 2013 / © Droits réservés

L'émotion est vive au Russey. C'est dans cette petite ville du Haut-Doubs qu'a grandi Damien Boiteux, le militaire français tué au Mali. 

Par Sophie Courageot

Une minute de silence a été observée ce lundi matin au collège de l'immaculée conception où Damien Boiteux avait été scolarisé.

Le militaire français a passé toute son enfance dans le village du Russey, 2054 habitants. Il a passé son bac à Pontarlier. C'était un sportif, un gymnaste. Ses parents s'occupaient alors du club. 

"Toute la population du Russey et du canton s'associe à la peine de la famille", peut-on lire aujourd'hui sur le site internet de la commune. Retraités, les parents du pilote français y résident toujours. Son père fut menuisier, sa maman est toujours très impliquée dans la vie associative et la catéchèse. Elle est aussi correspondante du quotidien L'Est Républicain.

Cérémonie mardi aux Invalides

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, présidera mardi après-midi aux Invalides une cérémonie d'hommage national au militaire franc-comtois. Elle aura lieu à 16h30.

Une chapelle ardente sera installée vendredi au Russey


La dépouille de Damien Boiteux prendra place dès vendredi dans l'église du village. Une chapelle mortuaire sera installée. 
La mairie invite les habitants du village et du canton à assister aux obsèques samedi. La cérémonie aura lieu dans l'église du Russey à 14h30. L'archevêque Monseigneur André Lacrampe présidera l'office.
DMCloud:28777
Damien Boiteux, un enfant du Russey
Reportage : Emmanuel Rivallain et Denis Colle


L'hommage du département du Doubs


"Ce premier mort pour la France sur ce nouveau front endeuille toute la communauté nationale mais tout particulièrement notre département du Doubs dont il est issu", a indiqué dans un communiqué le président du conseil général du Doubs, Claude Jeannerot, ajoutant que la commune du "Russey est particulièrement éprouvée".

Damien Boiteux, qui servait depuis 22 ans dans l'armée de l'air, a été mortellement blessé aux commandes de son hélicoptère, lors de la première phase de l'opération
"Serval" consistant, en appui des forces armées maliennes, à arrêter l'avancée des groupes djihadistes vers le sud du Mali.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus