Besançon, Dole et Lons-le-Saunier : un samedi de mobilisation contre les violences faites aux femmes

En 2019, 134 femmes sont décédées à ce jour sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints. A Besançon, Dole et Lons-le-Saunier, comme ailleurs en France, ce samedi est une journée de mobilisation contre les violences faites aux femmes. Prélude à la fin du "Grenelle des violences conjugales".

Paris, le 19 octobre 2019 : des femmes, allongées sur le sol, portent des pancartes avec inscrit le nom des femmes décédées depuis le début de l'année, tuées par leurs compagnons.
Paris, le 19 octobre 2019 : des femmes, allongées sur le sol, portent des pancartes avec inscrit le nom des femmes décédées depuis le début de l'année, tuées par leurs compagnons. © MAXPPP / Michael Bunel
Ce lundi 25 novembre, le Grenelle des violences conjugales sera officiellement terminé. Le gouvernement fera connaître les nouvelles mesures mises en place pour lutter contre les violences faites aux femmes. Violences intrafamiliales, éducation, accueil dans les commissariats et gendarmeries, santé, monde du travail, violences psychologiques et emprise, violences économiques : pendant deux mois, des groupes de travail ont planché sur ces différents thèmes.
 

Mobilisations citoyennes



Depuis la rentrée 2019, plusieurs actions ont été menées par des associations et des syndicats. Ce samedi 23 novembre est une nouvelle journée de mobilisation.

A Besançon, une douzaine d'associations, dont Solidarité Femmes, Amnesty International et Le Nid, organisent un après-midi de conférences-débats, de projections de film, ainsi qu'un rassemblement, place des droits de l'homme.

A Dole, le matin, et à Lons-le-Saunier, l'après-midi, deux marches contre les violences faites aux femmes sont prévues. 

 
Dole et Besançon : manifestations contre les violences faites aux femmes

 

3919 le numéro de violences femmes info

Quelques chiffres démontrent l'ampleur des violences faites aux femmes (données statistiques de 2017) :Vous êtes une femme victime de violences ? Vous pouvez contacter Violences femmes info au 39 19 (appel anonyme et gratuit)
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société violence conjugale