Le bébé lynx découvert par un randonneur dans le Jura n’a pas survécu

Publié le
Écrit par Sophie Courageot .

Le centre de soins aux animaux sauvage Athenas qui avait pris en charge cette petite femelle de 4 mois déshydratée et dénutrie a annoncé la nouvelle dimanche 25 septembre.

Malgré les soins prodigués pendant 48 jours par les bénévoles du centre de soins aux animaux sauvages Athenas près de Lons-le-Saunier, dans le Jura, la petite femelle lynx est morte. Elle avait été découverte sur la commune de Chapelle des bois dans le Doubs par un promeneur qui a donné l’alerte. L’animal qui ne pesait que 2,7 kilos contre 6 normalement pour un jeune lynx de son âge avait été placé en soins intensifs. Ses chances de survie étaient minimes. L’animal a succombé aux conséquences de son affaiblissement et de l’hypothermie sévère subie en pleine nature.

“Nous sommes déçus, bien sûr, mais pas abattus, et plus déterminés que jamais à lutter contre le braconnage et à sauver les lynx” explique le post facebook de l’association.

Dans le massif du Jura, on compte une centaine de lynx. L'espère est protégée. Régulièrement, des jeunes périssent après avoir perdu leur mère, victime de collision routière, de braconnage ou de mort naturelle. Ces petits lynx se retrouvent alors seuls. Ils sont incapables de s'alimenter et se débrouiller par eux-mêmes avant l'âge de 10 mois, ils se déshydratent et meurent littéralement de faim, souvent à proximité de présence humaine.

L’association appelle les habitants à donner l’alerte dès que possible lorsqu’ils aperçoivent un animal en difficulté ou amaigri surtout entre septembre et janvier.

URGENCE LYNX : 06 76 78 05 83

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité