Les champions s'entrainent avant le grand saut dans la compétition

Jason-Lamy-Chappuis fend le brouillard / © AFP
Jason-Lamy-Chappuis fend le brouillard / © AFP

Le parfum de la Coupe du Monde de combiné nordique s'installe à Chaux-Neuve. Les épreuves sont programmées samedi 12 et dimanche 13 janvier. En attendant les skieurs ont commencé à tester le tremplin ce jeudi. Jason Lamy-Chappuis vise un succès.

Par Florent Boutet

50 compétiteurs d'élite. Des norvégiens, des japonais, des italiens... et des français bien sur. Tous s'entraînent déjà en vue des deux manches de la Coupe du Monde de combiné nordique qui feront vibrer Chaux-Neuve les 12 et 13 janvier.

Dans les rangs tricolores, les visages sont connus. François Braud le Pontissalien, et les Bois d'Amoniers Sébastien Lacroix et Jason Lamy-Chappuis espèrent faire un résultat ce week-end. C'est même un des principaux objectifs de la saison pour "flying Jason". Le jurassien arrive dans le haut-Doubs avec le dossard jaune de leader de la Coupe du Monde. Son compère Sébastien Lacroix collectionne les places d'honneur depuis le début de la saison et pourrait bien décrocher un podium. Mais attention : le norvégien Magnus Moan, actuel deuxième du classement mondial, pourrait jouer les trouble-fêtes.

DMCloud:27461
Chaux-Neuve : les champions à l'entrainement sur le tremplin
Le vol des champions de combiné nordique à travers le brouillard de Chaux-Neuve. Une répétition qui préfigure les compétitions de ce week-end, sous l'oeil de nos journalistes Clément Jeannin et Laurent Brocard.


15.000 à 20.000 personnes sont attendues ce week-end dans le haut-Doubs pour vibrer au rythme des performance de la crème mondiale du combiné nordique. L'an dernier Jason Lamy-Chappuis avait échoué deux fois à la seconde place. Cette fois-ci il espère bien l'emporter devant son public pour conforter son rang de favori. Le Jurassien déjà détenteur de trois globes de cristal consécutifs (2010, 2011, 2012) pourrait bien en décrocher un quatrième cette saison. De quoi compléter sa collection qui comporte aussi un titre olympique remporté à Vancouver (2010) et un titre de champion de monde glané à Oslo (2011).

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus