Cet article date de plus de 7 ans

Marche blanche en souvenir de Julien Bideaud

Près de 300 personnes ont défilé dans les rues de Pontarlier ce dimanche pour rendre hommage à Julien Bideaud, 26 ans, poignardé le 17 octobre. L'occasion aussi d'exprimer leur colère vis à vis des autorités qui n'ont pas agi alors que le meurtrier présumé était interdit de séjour à Pontarlier. 
Les amis de la victime ont défilé vêtus d'un tee-shirt blanc avec la photo du jeune Julien et une rose à la main. Famille, amis, collègue de travail se sont retrouvés, mobilisés par un appel lancé il y a une semaine sur les réseaux sociaux. Le jeune homme était père d'une petite fille et sa compagne attend leur second enfant. Le 17 octobre dernier, il a été retrouvé poignardé de 14 coups de couteau alors qu'il venait de quitter son travail chez Nestlé à Pontarlier. Peu de temps après la découverte du corps, la police a arrêté un suspect qui, depuis, a été mis en examen pour meurtre et écroué. Cet homme qui nie les faits, avait interdiction de séjourner à Pontarlier sur décision de justice. Quelques jours avant le meurtre, sa présence avait été signalée aux autorités mais il était resté sur place. 
Parti de la mairie, le défilé a duré une demi-heure et s'est achevé symboliquement sur la place attenante à la mosquée de Pontarlier. Julien Bideaud était de confession musulmane. Ses amis et ses proches ont déposé leurs roses devant la mosquée. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage